La quête de Lya Tristan Valure

Auteur : Tristan Valure | Auto-édité | Genre : Fantasy, Fantastique, Young Adult | Pages : 300 | Prix Numérique: 2.99€ Broché: 9.90 € | POUR ACHETER CE ROMAN, CLIQUEZ SUR L’IMAGE

Fougueuse et insouciante, Lya ne peut se résoudre à se laisser bercer par la douce vie de Salinar. Après avoir découvert la trace d’une communauté disparue appelée « les Voyageurs », elle n’aura de cesse d’en savoir davantage sur l’histoire de son peuple : « le peuple des étoiles ».
Sa quête la mènera, au gré des rencontres et de ses voyages à travers les provinces, à découvrir des aspects insoupçonnés du monde qui l’entoure.
Partie dévoiler un fragment de son histoire, elle pourrait bien élucider l’un des plus grands mystères que son peuple ait jamais connus.

Je remercie chaleureusement Tristan Valure de m’avoir permis cette superbe aventure aux côtés de Lya via le site Simplement.pro

Je ne m’attendais pas à cela et cette fin… j’ai envie de pleurer de frustration, mais pas que !

Dans ce roman, nous rencontrons Lya, une jeune varlane qui a soif de connaissance. Elle souhaite en savoir plus sur les Avens, ces voyageurs qui ont quitté Salinar pour retourner vivre dans leur habitat d’origine, Lya veut en apprendre davantage sur ses origines les plus lointaines. Pour se faire, elle doit se rendre sur Gyt, l’île des taurusques où elle rencontre Tchak et Lenan, qui l’aideront dans sa quête ou pas…

Lya est une jeune elfe que j’ai apprécié. Sa soif de connaissance, ses recherches sa fougue et sa vivacité, je les comprends, elle est passionnée et bienveillante parfois insouciante et naïve, mais j’ai aimé sa personne (peut-être parce qu’elle me rappelle ma propre personne quand quelque chose m’intéresse ^^)
Lenan… Dès le début, je n’ai pas accroché avec lui, je l’ai senti calculateur derrière son « humour » et il représente bien les humains dans ce roman.
Quant à Tchak, j’ai eu un énorme coup de cœur pour son personnage. Ce taurusque est vrai, loyal, il est gentil et peut se montrer impitoyable quand il le faut, et surtout il est toujours présent pour Lya sans que se soit par intérêt. J’ai beaucoup aimé la relation de Lya et Tchak, chacun veille l’un sur l’autre. La varlane est aussi loyale et soucieuse envers le taurusque qu’il l’est envers elle. Leur amitié est vraiment belle et apporte au roman une touche de douceur dans toutes ces aventures.

Concernant le roman et l’écriture, j’ai eu un coup de cœur pour cette histoire et j’en suis agréablement surprise, je ne m’attendais pas a aimé autant.
Je m’explique, en règle générale pour la fantasy et le fantastique, j’ai une préférence pour les plumes féminines, alors MERCI à l’auteur de me démontrer que je peux également aimer et avoir des coups de cœur pour la plume des hommes^^
Ce roman est fait d’aventures, de rebondissements et de questionnement, impossible de s’ennuyait dans la quête de Lya , les pages se tournent seules et la fin du roman arrive vite, trop vite! (Oui j’en voulais encore 🙂 )
Avec ce premier tome, l’auteur pose la base de l’histoire et nous offre un décor travaillé en plus de l’histoire et des personnages, quant à sa plume elle est fluide, créative, addictive et pleine de suspens surtout à la fin, c’est donc avec un beau cliffhanger que Tristan Valure achève son roman et me laisse au bord de la syncope…

J’ai vraiment hâte de découvrir la suite parce que là… Mon petit (lol) Tchak   😮 😥
Non je ne me fiche pas du sors de Lya, mais Tchak quoi…

Avis 5/5 coup de coeur

Publicités

Galénor, tome1 : Le livre des portes Audrey Verreault

Auteure : Audrey Verreault | Genre : Fantasy, Young Adult | Pages : 358 | Prix Numérique: 2.99€ Broché: 11.04€ | POUR ACHETER CE ROMAN, CLIQUEZ SUR L’IMAGE

Et si vous étiez liés à quelqu’un… quelque part…
Dans un monde où cohabitent humains, elfes et inferniths – des êtres hybrides mi-humains, mi-démons comme des muses, des vampires, des chimères… la guerre fait rage. Mené par un mage noir nommé Kendrick, un groupe d’inferniths terrorise Galénor depuis des décennies – meurtres, maisons incendiées et disparitions s’enchaînent… JudyAnn, une jeune paysanne, voit sa vie changée à jamais lorsque le célèbre Edgar Grimm Mérindol lui apprend qu’elle est une géminie, sorte de magicienne qu’elle croyait pourtant disparue… Elle partira pour la grande cité de Godwynn où elle apprendra à maîtriser ses pouvoirs avec Vincent, un professeur et un vampire pas comme les autres…
Amitié, amour, trahisons, surprises et dangers mortels l’attendent, dans un monde où il est parfois difficile de différencier le vrai du faux et où de vieilles craintes et superstitions se sont installées…

 

Et bien quelle aventure…

Je remercie chaleureusement Audrey Verreault de m’avoir permis d’entrer dans l’univers de Galénor et de vivre l’aventure de JudyAnn.

Dans ce roman nous découvrons JudyAnn, une jeune fille de 18 ans à l’existence plus ou moins banale, du moins jusqu’à la veille de ses 19 ans où elle rencontre Mérindol, un grand magicien vieux de presque neuf-cents ans. Ce dernier lui apprend qu’elle est une sorcière et pas n’importe laquelle, une géminie, ils ne sont plus que quatre et une prophétie dit qu’ils apporteront la paix dans leur monde… JudyAnn reste perplexe face à ces révélations, mais se rendra vite compte qu’elle est en effet une géminie, mais pas que… Je n’en dis pas plus.

Parlons des personnages, JudyAnn est une jeune fille qui a soif de savoir, elle s’interroge, s’informe, elle est aussi une personne qui n’a pas vraiment confiance en elle et elle est peut-être un peu perdue avec tout ce qui lui arrive. Elle a souvent eu des préjugés concernant les inferniths, mais ceux-ci s’évaporeront peu à peu… Qu’on se le dise, elle est l’héroïne de ce roman et j’ai pris grand plaisir à la suivre dans ses aventures.
Vincent, l’assistant de Mérindol, je reste un brin déçu de lui, je l’ai adoré dès le départ, je l’apprécie et je le trouve adorable même, mais certains de ses choix m’ont hérissés les poils, du coup je suis mitigée par rapport à lui.
Les autres personnages bien qu’importants dans l’histoire ne m’ont pas semblés aussi présent et développé que JudyAnn et Vincent. Cela dit, Calchas se révèle plein de surprises, Mérindol quant à lui fait toujours preuve de sagesse et JudyAnn peut toujours compter sur lui. Quant aux trois autres géminis, Daphnée est plus enthousiaste, plus réceptive et semble être dans son élément, Tom est celui qui à toujours le nez fourrer dans un livre en quête de savoir quant à Kyle, il semble prendre l’histoire à la légère, du moins je l’ai ressenti comme ça ^^

Concernant, l’écriture de l’auteur et le roman en général, j’ai aimé me perdre dans les lignes de cette histoire, la plume d’Audrey Verreault est simple, agréable et créative. Les descriptions faites sont facilement imaginables si bien qu’on se plonge rapidement dans Galénor. Ce premier tome pose l’histoire, il explique les choses en répondant aux questions des géminis et les nôtres, l’intrigue et les rebondissements se mêlent à tout cela et fait que le lecteur ne s’ennuie pas.
À peine, les personnages ont réglé une première mission que déjà, ils repartent pour de nouvelles aventures. Si j’avais un petit reproche à faire, ça serait concernant l’action se déroulant sur les plaines de Vigrid, je l’ai trouvée trop rapide, j’aurais apprécié un peu plus de détail. Ma foi, ça ne m’a pas empêché d’apprécier le dénouement : D

Je recommande ce roman et j’ai hâte de découvrir la suite, je me demande ce que l’auteure mijote à nos quatre sorciers…

Avis 4/5 Très bon

 

Save Our Souls, tome 1: Sans attache Elle Guyon

Kindle: 259 pages, éditeur : Librinova, pour l’acheter sur Amazon, cliquez sur l’image

Sous une écharpe élimée et un blouson trop grand pour lui, Aldric s’obstine à cacher aux autres lycéens sa vie de marginal. Mais une succession de mauvais choix le précipite vers une issue fatale. Loin d’en avoir conscience, il agresse même la seule personne capable de modifier son avenir, la jeune Riane. Épaulée par son gardien, un immortel, celle-ci tente le tout pour le tout, pour défier le destin et lui sauver la vie, car c’est la survie de sa propre âme qui est en jeu…
Mais comment mener sa mission à bien quand celui que vous devez protéger se rebelle et quand votre allié vous cache des informations capitales ? Et si ce qui s’est passé il y a plus de trois cents ans était la clé de la réussite ?

Aaah !! Mais non, mais cette fin : O

Je remercie chaleureusement Elle Guyon d’avoir accepté ma demande de service presse.

Dans ce roman, nous rencontrons Aldric, un jeune SDF qui agresse Riane dans le RER, afin de payer ses « impôts » au Videur, un homme qui fait régner la terreur dans la rue.
Aldric et Riane sont amenés à se revoir, débute alors une drôle d’histoire (façon de parler), si vous pensiez tomber sur une romance toute mignonne (comme moi^^) vous vous trompiez…

A vrai dire l’auteure nous livre deux histoires, l’une se déroulant dans le passé concernant une amitié entre deux gardiens, Gebrail et Jeremy, l’autre se déroulant dans le présent  concernant Riane et Aldric dont le futur est lié.
J’ai apprécié en apprendre plus sur ces gardiens d’autant que l’un d’eux est celui de Riane. Nous entrevoyons donc pourquoi il est si taciturne, ainsi que sa forte amitié avec Jeremy.
Néanmoins, j’avoue avoir préféré et dévoré les chapitres concernant l’histoire du présent.

Concernant les personnages, Riane est une jeune fille persévérante, si au début ses intentions étaient calculées et son regard faussé, tout cela change au fil des pages. Elle arrive à se remettre en questions et à faire tomber les barrières d’Aldric , une fois la machine lancée, elle ne le lâche plus et j’ai adoré ça.
Quant à Aldric, il est solitaire, personne ne le calcule et dans le cas contraire, c’est avec de mauvaises intentions (je pense notamment à cette biatch de prof…), lassé de la vie, il se renfermer sur lui-même et ne laisse personne l’approcher. C’est le rebelle au cœur tendre, il est aussi fort et courageux que vulnérable et peu confiant. J’ai eu un coup de cœur pour son personnage.

Parlons du roman et de l’écriture de l’auteure, j’ai trouvé la plume d’Elle Guyon fluide et agréable dans l’ensemble, tantôt entraînante et addictive pour Riane et Aldric  tantôt posée pour Gebrail et Jeremy, l’auteure nous livre un roman plein d’intrigue et nous plonge intégralement dans l’histoire de nos jeunes protagonistes pour freiner le mouvement avec celle des gardiens, du moins c’est comme cela que je l’ai ressenti 🙂
Elle guyon, nous offre également un abominable cliffhanger ainsi qu’un extrait du tome 2 qui nous donne envie de replonger tout de suite sans attendre jusque 2018, une fin qui nous tient en haleine donc^^
J’ai vraiment hâte de découvrir la suite de ces aventures. Riane réussira-t-elle sa mission ? Aldric comprendra-t-il ce qu’il s’est passé ? Oh là là…

Je recommande évidemment ce young adult fantastique, vous ne vous ennuierez pas.

Avis 4/5 Très bon roman.

Mirror, Mirror Cara Delevingne & Rowan Coleman

Broché: 414 pages, éditeur : Hachette Romans, pour l’acheter sur Amazon, cliquez sur l’image

Peut-être que je ne suis pas aussi réglo que je le croyais.
Peut-être que je suis vraiment un monstre.
Red a une mère alcoolique et un père absent.
Le frère de Leo l’entraîne sur une pente sombre et violente.
Rose se réfugie dans les bras des garçons et dans l’alcool pour noyer ses mauvais souvenirs.
Naomi fugue à la recherche d’une liberté qui lui échappe.
Ils sont seuls contre le monde… Jusqu’au jour où ils se réunissent pour former un groupe. Avec Mirror, Mirror, ils peuvent enfin être eux-mêmes.
C’est alors que Naomi disparaît. On la retrouve des semaines plus tard, au bord de la mort, dans la Tamise. La police pense à une tentative de suicide. Ses amis sont dévastés. Comment ont-ils pu ne pas remarquer qu’elle allait si mal  ? Connaissaient-ils vraiment Naomi  ? Se connaissent-ils vraiment  ?
Bientôt, une série d’indices sème le doute. La réponse n’est peut-être pas celle que l’on croit. Sur le chemin de la vérité, Red, Leo et Rose devront affronter leurs propres peurs et leurs propres secrets. À présent, rien ne sera jamais plus pareil  : nul ne peut réparer un miroir brisé.

Je remercie le service NetGalley ainsi que les éditions Hachette Romans pour ce service presse.

Ce roman aurait pu être un coup de cœur…

Mirror, Mirror n’était clairement pas un roman que je comptais lire, en effet je pensais que l’actrice Cara Delevingne nous livrait sa vie et qu’on se le dise, la vie des célébrités, perso je fullbalek, c’est le nom de Rowan Coleman auteure de « Avant de t’oublier »  qui a retenu mon attention, j’ai donc lu le résumé et quand j’ai su que c’était fictif et non autobiographique, je me suis dit pourquoi pas, j’ai tenté une demande qui a été acceptée et j’en suis ravie.

Dans ce roman, nous rencontrons Red (Amy), Léo, Rose, Naomi et Ashira, les quatre premiers forment un groupe nommé Mirror, Mirror, quant à la dernière elle est la sœur de Naomi, la bassiste.
Naomi a disparu et Red nous livre son ressenti, ses doutes, ses craintes et ses suspicions, si la bassiste avait l’habitude de fuguer, elle ne l’avait pas refait depuis que le groupe c’était formé, pour eux ce n’est pas normal ça va plus loin qu’une fugue… Raison ou tord, ils ne comptent pas en rester là.

Parlant des personnages, ils ont tous une vie merdique (appelons un chat, un chat) que ce soit à la maison et/ou au bahut, ils ne sont pas épargnés.
Red subit des moqueries par rapport à sa couleur de cheveux, son orientation sexuelle et sa personne. À la maison, elle doit faire face à l’alcoolémie de sa mère et les absences de son père, heureusement, elle a Gracie sa petite sœur pour lui mettre du baume au cœur, j’ai énormément aimé son personnage et j’aurais aimé la rencontrer dans la vie RL.
Léo, il est un jeune homme qui ne roule pas sur l’or et vit dans une cité avec un frère néfaste à souhait. C’est un garçon craint, alors qu’il est effrayé. J’ai aimé son personnage aussi, il m’a touché derrière ses airs de gros dur.
Rose, elle est une jeune fille superbe et populaire, mais cache un lourd secret. L’ambiance à la maison n’est pas au beau fixe entre une belle-mère qu’elle déteste et un père qui ne prête pas attention à elle, ce qui la pousse à jouer un rôle en permanence. Je n’ai pas accroché avec son personnage et son passé n’a pas su me faire oublier son côté hautain et sa manie de battre le chaud et le froid avec Red et Léo.
Naomi, elle a visiblement été victime de moqueries au bahut d’où son habitude de fuguer pour attirer l’attention, bien que ses parents soient affectueux et chaleureux.
Quant à Ashira, elle est une grosse surprise pour moi, solitaire et distante, nous la découvrons en même temps que Red, j’ai aimé son personnage et son génie en informatique qui se révèle très utile pour découvrir ce qu’il s’est passé avec sa sœur.

Concernant l’écriture et le roman dans sa globalité, je suis frustrée, en effet si  j’ai dévoré les deux cents dernières pages, les deux cents premières, elles, ont été longues
L’intrigue, les rebondissements, l’action, la fluidité de l’écriture, les sujets durs qui sont abordés, tout est là pour le coup de cœur, mais cette lenteur l’empêche (du moins pour moi).
Néanmoins, j’ai aimé suivre ce petit groupe ainsi que le dénouement de l’histoire.
Je tiens aussi à dire que les auteures ont vraiment su mettre en avant le mal-être dû à l’adolescence et aux conditions de vie de nos personnages sur un fond d’enquête et d’aventure.

Avis 4/5

Voyageuse tome 1 Iman Eyitayo

À 18 ans, Kanyin vient de terminer son lycée avec brio et ne tient plus en place à l’idée d’entrer enfin à l’université.
Toutefois, lorsque sa mère lui annonce qu’elle doit passer ses vacances au Bénin, auprès de son père, sa bonne humeur s’évapore. Ce dernier étant constamment accaparé par son métier de chirurgien, la jeune fille s’attend à deux mois d’ennui et de solitude.
Elle ne prévoyait certainement pas retrouver un vieil ami d’enfance dans une situation plus qu’inattendue : dans le coma.
Et elle s’attendait encore moins à ce qu’en le touchant, elle se retrouve projetée dans un endroit des plus étranges…

Que d’aventures ! Je remercie Iman Eyitayo pour ce service presse rempli de magie…

Tout d’abord, un mot sur la couverture que je trouve vraiment canon et qui est vraiment représentative de l’univers dans lequel nous plongeons.

Dans ce roman, nous rencontrons Kanyin, une jeune fille à la vie ordinaire du moins jusqu’à ce qu’elle retourne à contrecœur à Bénin son pays natal pour des vacances avec son père, qu’elle n’affectionne pas plus que cela. Kanyin a quitté le pays et son seul ami il y a maintenant six ans et n’a plus eu de nouvelles de lui depuis… Quelle surprise ça a été que d’apprendre que le jeune homme se trouvait dans le coma depuis deux semaines. Touchée par cette nouvelle, elle souhaite lui rendre visite à la clinique dans laquelle son père est un chirurgien de renom, aussi, il lui obtient un droit de visite qui va changer sa vie à jamais et la plonger dans une sorte de limbes. Je ne dirais rien de plus mis à part que l’aventure commence à partir de ce moment et que Kanyin est une fille à part…

Concernant les personnages, je les ai beaucoup appréciés Kanyin est très intelligente, posée et réfléchie, elle a un bon caractère et son rôle dans l’histoire fait qu’elle est pile ce que j’aime chez une héroïne de fantastique.
Quant à Jun, il est lui aussi un personnage intelligent, distant et méfiant dans un premier temps puis attachant et un peu à côté de la plaque avec Kanyin, mais on comprends rapidement pourquoi il lui plaît autant.

J’ai pris énormément de plaisir à lire ce roman rempli d’intrigues et d’aventures, ma lecture a été divertissante, prenante et enrichissante. Aussi, je découvre l’auteure avec Voyageuse et je dois dire que sa plume est vraiment agréable, originale et fluide. De plus, Iman Eyitayo a très bien su contrôler son univers autant dans le fantastique que dans la culture et les légendes et traditions qu’elle nous livre.

Je recommande bien sûr la lecture de Voyageuse et le tome 2 promet d’être aussi prenant que le premier…

Avis  4/5 Très bon

Je te hais…Passionnément Sara Wolf

RÈGLE NUMÉRO 1 :
Ne jamais parler d’amour
RÈGLE NUMÉRO 2 :
Ne jamais penser à l’amour
RÈGLE NUMÉRO 3 :
Éviter tout sentiment

Isis Blake, 17 ans, a un objectif : ne JAMAIS retomber amoureuse. Alors qu’elle tente de s’intégrer dans son nouveau lycée, elle tient à ce que personne n’apprenne qu’avant elle était obèse… et qu’elle avait un coeur. Mais, au lieu de se faire discrète, Isis colle son poing dans la figure de Jack Hunter, celui qu’on surnomme  » le Prince de Glace « . Dès lors les couloirs du lycée deviennent un champ de bataille. Leur guerre sera sans merci…

J’enchaîne les coups de cœur lol!
J’ai découvert un extrait du roman sur le site Pocket Jeunesse et j’ai tout de suite été prise dans cette histoire (oui lu en quelques heures, il est vraiment captivant).

Nous rencontrons Isis dix-sept ans, fort caractère, elle sait ce qu’elle veut, elle est obstinée, attachante, drôle et bordel quel sale gosse, j’ai adoré son personnage, elle est fraîche malgré ses blessures et cette répartie qu’elle a, c’est quelque chose…
Nous rencontrons également Jack, ce beau gosse, froid, hautain, distant et mystérieux au regard glacial qui lui vaut le surnom de « Prince de Glace ». L’archétype de l’enfoiré et pourtant tout comme Isis, j’ai adoré son personnage.

Leur première rencontre restera marquée comme la plus belle de toutes pour moi, Isis frappe fort  ^^
Après leur première rencontre, Isis et Jack se livrent une guerre au lycée, chacun touche les points faibles de l’autre, tous les coups sont permis, mais nos protagonistes entretiennent une relation Amis / Ennemis plein de rebondissements qui ne manque pas de nous distraire et de nous tenir en haleine du début à la fin.

J’ai pris énormément de plaisir à lire ce roman et la double narration à certains passages est plus que bienvenue. Concernant la plume de l’auteure, elle est plus qu’addictive soyons réaliste (c’est possible?). Je n’ai jamais autant été frustrée que face à ce cliffhanger de folie que nous livre Sara Wolf (rien que d’y penser, j’ai encore envie de hurler). J’ai hâte d’avoir le tome 2 dans les mains et l’attente va être vraiment longue. (je déteste ça).

Avis 5/5 Coup de cœur

Déviants Cara Solak

3 petits mots simples. Le combat de toute une vie.
La lutte commence ici…
Gabrielle, 20 ans, est une jeune fille secrète et solitaire. Mais depuis longtemps déjà, elle se sait différente, de ce genre de différence dont il ne vaut mieux pas parler. Alors elle vit avec et préfère se faire discrète en ces temps troublés.
Sa rencontre explosive avec Matthew, jeune professeur de psychologie, aussi attirant qu’agaçant, voit toutes ses certitudes voler en éclats.
Parce qu’elle n’est pas seule. Ils ne sont pas seuls à être différents.
Pour le gouvernement, ils sont considérés comme des… Déviants.
Mais Gaby est-elle prête à entendre la vérité ?

Je remercie les Éditions Plumes du Web pour l’envoi de ce roman de Cara Solak qui sortira le 15 juin.

Le coup de cœur s’est fait sentir dès le premier chapitre.
En effet, en découvrant Gaby, j’ai tout de suite accroché avec son personnage et sa relation avec Mr Baker promettait d’être tumultueuse.
Gaby est une jeune femme d’une vingtaine d’années, étudiante en médecine, elle souhaite se spécialiser en neuro, elle a aussi son petit caractère, têtue et elle ne se laisse pas marcher sur les pieds. Jusqu’ici rien d’anormal… Sauf que Gaby peut se glisser dans l’esprit des gens et savoir ce qu’ils pensent. Elle est une déviante tout comme sa meilleure amie Julia.
Quant à Mr Baker, son professeur, pas beaucoup plus âgé qu’elle, il est d’apparence sûr de lui et on dit de lui qu’il enchaîne les conquêtes d’une nuit… Si au commencement de l’histoire, il se montre froid et cinglant avec Gaby, il n’hésite pas à lui sauver les fesses à la fac face à l’URS. C’est ainsi que nous découvrons que lui aussi est un déviant.

L’URS, Unité de Régulation de Survie est une organisation qui officiellement lutte contre la criminalité, mais qui officieusement traque les déviants. On ne sait pas ce que deviennent les déviants arrêtés et les arrestations se font de plus en plus fréquentes.

Quand Julia, se fait traquer et qu’elle appelle Gaby, cette dernière décide de la retrouver avec l’aide de Mr Baker, une fois retrouvée, Julia se voit obligée de changer d’identité d’autant qu’elle détient une liste encodée qu’elle a trouvée sur le corps d’un agent décédé de l’organisation. Commence alors une chasse aux informations, entre le décodage de la liste, retrouver les personnes qui se trouvent dessus et le lien entre tout cela. Les déviants vont devoir se battre pour pouvoir vivre en paix et la bataille promet d’être longue et difficile…

J’ai beaucoup aimé cette histoire remplie d’intrigue et de rebondissements, si bien que nous ne nous ennuyions pas une seconde. Les personnages sont travaillés, bien recherchés, tous, ont un rôle à jouer. L’écriture est fluide, simple et addictive, aussi, nous rentrons immédiatement dans l’univers dystopique de l’auteure et la petite romance que nous découvrons au fil des pages ajoute un plus à tout cela. (un peu d’amour dans ce monde de brutes, qu’on dit ^^)

Je recommande bien évidemment ce roman et il me tarde d’avoir le tome deux en main.

Avis  5/5 Coup de cœur

 

Mille baisers pour un garçon Tillie Cole

Mille baisers pour un garçon Tillie Cole Sheonandbooks

Poppy et Rune sont amoureux depuis qu’ils ont cinq ans.Un jour, la grand-mère de Poppy lui offre un bocal de mille cœurs en papier où noter ses meilleurs baisers. Poppy et Rune décident alors de s’embrasser mille fois, et plus encore. Cependant, avant que le bocal soit rempli, la famille de Rune déménage à l’autre bout de la Terre, et, sans explication, Poppy coupe subitement les ponts avec le garçon qu’elle aime plus que tout…

 

Cette chronique est de loin la plus difficile que j’ai eu à rédiger…
En effet, il n’est pas simple de parler de ce roman sans trop en dévoiler, mais je vais tout de même essayer.

Un Roman fort, poignant, rempli d’amour, de vie et une belle leçon à la clé.

Nous faisons connaissance avec Rune, un petit garçon qui vient de quitter sa Norvège natale pour Blossom Grove en Géorgie. Un déménagement qui le peine et le rend en colère jusqu’à sa rencontre avec Poppy, sa petite voisine.
Rune est un Viking et Poppy, une aventurière, ils étaient faits pour s’entendre et vivre de belles aventures.
Rune devient un jeune garçon au physique fort sympathique qui attirent l’œil des filles qu’il croise, mais lui n’a d’yeux que pour sa « Poppymin ». Il est un garçon tendre, affectueux et plein d’admiration pour elle.
Quant à Poppy, elle est vraie, relativement solitaire, c’est une fille entière qui se moque pas mal de ce que les gens pensent d’elle. Elle est une jeune fille, rêveuse, forte avec une joie débordante en elle, une véritable lumière.

Nous les suivant pendant deux années, leur forte amitié se changera en un amour fusionnel, pur, sincère et beau à l’infini grâce à un bocal transmit par la mamie de Poppy.
Au terme de ses deux années Rune se voit contraint de retourner en Norvège avec ses parents pour une durée maximale de deux ans.
Pendant cette période, Poppy rompt le contact avec lui pour des raisons qui lui sont propres. Aussi à son retour en Géorgie, Rune a bien changé, il est devenu un jeune homme de 17 ans en colère, triste et paumé. Néanmoins, le lien qui les unissait, cette fusion entre eux est toujours présente, ils le sentent et aucun d’eux ne peut y résister. Ils sont faits l’un pour l’autre, c’est incontestable. Poppy révèlera à Rune les raisons de son silence, et même s’il sera anéanti par la nouvelle, leur lien lui n’en sera que fortifié.

J’ai trouvé la plume de l’auteure envoûtante, j’ai été captivé par son univers et son style dès les premières lignes.
Tillie Cole est désormais une auteure que je garde à l’œil tant mon cœur à presque éclaté pour ce roman

 

Avis 5/5 💜💜💜💜💜 Coup de cœur

 

Nés à minuit: Tome 1 Attirances C.C. Hunter

L’été s’annonce mouvementé pour Kylie. Après un enchaînement de catastrophes, ses parents l’envoient dans un centre spécialisé pour adolescents marginaux. Ou plutôt hors du commun : ici cohabitent sorciers, vampires et autres créatures de la nuit. Tous sont persuadés que Kylie n’est pas là par hasard…
Aidée de ses nouveaux amis, elle tente de découvrir sa vraie nature. Aurait-elle un lien avec le rôdeur fantomatique qui la poursuit sans répit ? Sa quête est perturbée par l’arrivée de Derek et Lucas qui semblent tous deux déterminés à la séduire. Prisonnière de dangereuses attirances, Kylie saura-t-elle trouver sa place dans ce nouveau monde ?

 

Un premier tome qui annonce la couleur, en effet, il met en place l’histoire et nous découvrons des personnages hauts en couleur.

Dès les premières lignes, nous rencontrons Kylie, jeune fille de 16 ans pour qui tout va de travers. Un petit-ami qui la quitte parce qu’elle ne veut pas coucher, des parents qui divorcent, une mère glaciale, des terreurs nocturnes et ce gars en treillis qui la suit et que personne ne semble remarquer, ajoutez à cela la perte de sa grand-mère Nana. Et vous l’aurez compris, la vie de cette adolescente, n’est pas des plus simple.

Suite, à un incident impliquant, une soirée et un séjour au commissariat, la mère de Kylie l’envoie dans une colo qui lui a été recommandée par la psy de Kylie. Il s’agit, d’une colonie tout sauf ordinaire puisque tous les adolescents présents sont des êtres surnaturels.

Mais alors, que fait-elle ici ? Est-elle folle ? Qui est-elle au juste ? Elle se plonge dans une quête d’identité, une quête qui évolue pas mal en fin de roman, mais, qui est loin d’être achevée.

Nous avons également le droit à un triangle amoureux. (Sa vie n’était pas assez compliquée fallait en remettre une petite couche^^)
Elle rencontre Derek et Lucas, l’un est fae l’autre est un loup. L’un est calme et posé, l’autre est plein de mystères et fougueux (Ne le sont-ils pas tous ces loups ?^^)
Bref, deux opposés et pourtant les deux l’attirent. J’aurais apprécié avoir un peu plus de Lucas, mais ce n’est que partie remise.

J’ai passé un agréable moment avec cette lecture, le style et simple et facile à lire même si je trouve que certains passages traînent en longueur.
Je vous livre un avis plutôt mitigé néanmoins, la suite me tente vraiment, l’histoire me plaît et la saga est prometteuse, je pense. Je recommande ce Young adult sympathique :)

 

Avis  💜💜💜 3/5 Bon

Enregistrer

L’élite: Jusqu’où iriez-vous? Joëlle Charbonneau

couv47730884

La Terre ne ressemble plus à la planète sur laquelle nous vivons. Les Sept Guerres en ont détruit la quasi-totalité et les hommes essaient de la reconstruire. C’est dans cet environnement que vie Cia et sa famille. A 16 ans, la majorité des adolescents doit trouver un travail. Les autres, l’Elite, sont choisis pour le Testing. L’épreuve suprême. Un test ultime qui promet l’entrée à l’université pour les gagnants. Ou plutôt pour les survivants… Cia a été choisie. Et elle va rapidement comprendre qu’elle ne peut faire confiance à personne.

J’ai passé un superbe moment en lisant ce roman dystopique, s-f. J’ai eu l’impression d’être dans Hunger Games, Battle Royale, Divergent. C’était super.

Dans ce roman, l’auteur nous plonge dans un monde post apocalyptique où l’on découvre Malencia dit Cia jeune femme de 16 ans et sa famille. Elle espère suivre sur les traces de son père et étudier à l’université de Tosu, sauf que, seuls les élèves sélectionnés peuvent y avoir accès néanmoins pour l’intégrer ces derniers doivent subir un «Test» les meilleures se verront reçu quant aux autres….

La sélection des élèves se veut stricte parce qu’après « Les Sept Guerres » la Terre a en partie était détruite et que les dirigeants de Tosu « Communauté Unifiée » cherche à la revitaliser. Au premier abord, être sélectionné est un privilège… Mais Cia va vite déchanter en découvrant les méthodes employées par la communauté. En effet, le test se déroule en 5 épreuves, la théorie, la pratique, la tactique, le test sur le terrain et entretien final. Au cours de ces épreuves, grand nombre des élèves ne reviendront pas.

Concernant les personnages Cia et Tomas sont les personnages principaux, ils viennent tous les deux de la même colonie et Cia décide de lui faire confiance en lui couchant ses doutes et ses découvertes.

Cia est une jeune femme forte, courageuse, intelligente, néanmoins, elle va devoir apprendre à ne pas donner sa confiance trop facilement et ça elle va l’apprendre à ses dépens …

Ce premier roman nous tient en haleine et le tome 2 promet d’être aussi bon que celui-ci. :D

 

Avis 💜💜💜💜4/5 j’ai hâte de retrouver Cia 🙂

Enregistrer