Le chant du cœur Amy Harmon

 

Pour moi, le paradis, c’est la cloche qui annonce le début d’un match de free fight, l’adrénaline qui monte, la sueur qui me brûle les yeux et le feu qui coule dans mes veines. C’est la foule indistincte qui scande mon nom et l’adversaire du jour qui veut verser mon sang. Pour moi, le paradis se résumait au ring octogonal. Jusqu’à ce que je rencontre Millie.
Jusqu’à ce que je change. Si l’octogone était mon paradis, alors Millie était l’ange en son centre, la fille pour laquelle je voulais me battre, celle qui m’a appris que les batailles les plus importantes sont parfois celles que l’on ne pense pas gagner.

Ayant eu un énorme coup de cœur pour « La loi du cœur », je ne pouvais pas ne pas lire « Le chant du cœur » et une fois encore Amy Harmon a su me toucher.

Dans ce tome-ci, nous retrouvons David dit Tag, quelques années après que Moïse ait retrouvé Georgie. Tag a fait son petit bout de chemin, il est patron d’un bar, propriétaire d’une salle de sport et un combattant, il avance comme il le peut depuis la découverte du corps de sa sœur Molly.
Nous rencontrons aussi Amélie dit Millie et son jeune frère Henry. Amélie est une jeune femme non-voyante qui décroche un poste de danseuse au Tag’s. Le soir où David la découvre pendant son passage sur scène et qu’il la raccompagne chez elle, il tombe sous son charme.

J’ai beaucoup aimé découvrir Tag, ayant soutenu Moïse auparavant, j’avais apprécié son personnage et c’est avec plaisir que je l’ai retrouvé.
David est un homme séduisant et séducteur. Il plaît de par son physique, mais qu’en sera-t-il face à une femme qui ne peut pas le voir ?
Amélie, va voir en lui un homme sincère, honnête, droit, fort, altruiste et drôle.
Quant à elle, My Gosh!! Elle est incroyable ! Une BookGirlFriend parfaite, elle est faite de douceur, de force, d’intelligence et d’humour. Cette femme force le respect et pas parce qu’elle est aveugle, je parle là de son caractère.

Dans ce roman, nous découvrons l’histoire de David et Amélie à travers des cassettes audios enregistré pour Millie par Tag, il dévoile tous ses ressentis, j’ai pour ma part, réellement eu l’impression de l’écouter tout le long du roman. Nous découvrons également que Tag va devoir se battre pour lui-même pour une fois et que ce qu’il avait prévu pour préserver ses proches sera compromis justement par ces derniers. Quand on est aussi généreux que David Tag Taggert avec ses amis, il ne faut pas compter sur eux, pour qu’ils vous abandonnent.

M I N I  S P O I L E (surlignez si vous voulez lire 😉 )

_Il y a une chose qui m’a énormément étonné, mais qui m’a plu, c’est de trouver le point de vu de Moïse tout au long. J’aurais normalement dû préféré le point de vue de Millie, mais l’auteure à si bien tourné son roman que ça ne m’a pas gêné. _

« Le chant du cœur » est différent de « La loi du cœur », il m’a moins retourné, moins chamboulé, mais il est tout aussi profond, et tout aussi beau, comme je l’ai dit plus haut, Amy Harmon m’a de nouveau touché, émue avec sa plume douce et délicate. L’univers dans lequel elle nous plonge est un mélange d’espoir, de courage, de désespoir et d’abandon, qu’elle manie à la perfection. Elle m’a également fait fondre en larmes à chaque mention d’Eli, comme quoi le premier tome m’a vraiment ruiné émotionnellement. Je recommande ce roman à 200%

 

Avis 5/5 Coup de cœur

La loi du coeur Amy Harmon

Je vous raconte. Il a été retrouvé dans un panier de linge sale au Lavomatic, emmailloté dans une serviette, âgé de quelques heures à peine et déjà à l’article de la mort. Au journal de vingt heures à la télé, ils l’ont appelé Bébé Moïse, ce nourrisson abandonné dans un panier, né d’une mère accro au crack et voué à toutes sortes de problèmes.
Tout cela s’est passé avant que je naisse, et le temps que je rencontre Moïse et que ma mère me conte son histoire, celle-ci était déjà de notoriété publique et personne ne voulait avoir quoi que ce soit à voir avec lui. Les gens adorent les bébés, même ceux qui sont malades, même les « bébés crack ». Mais les bébés grandissent, ils deviennent des enfants qui à leur tour deviennent adolescents. Et personne ne veut d’un ado amoché par la vie.
Et Moïse était amoché. Moïse était une loi à lui tout seul. Mais il était aussi étrange, et exotique, et tellement beau. D’être avec lui allait changer ma vie plus que j’aurais jamais pu l’imaginer. J’aurais peut-être dû rester à l’écart. J’aurais peut-être dû écouter les conseils. Ma mère m’avait prévenue. Moïse lui-même m’avait prévenue. Mais je suis restée près de lui…

C’est indéniable… Ce roman est un superbe coup de cœur.
J’entends beaucoup parler d’Amy Harmon notamment avec Nos faces cachées et L’infini + un qui sont d’ailleurs dans ma PaL et pourtant, c’est avec La loi du cœur que je découvre sa plume… Et gosh! Qu’elle est belle.
En commençant ce roman, je m’attendais à une romance sympathique, certainement pas à ce coup de cœur, je ne m’attendais pas à vivre toutes ces émotions qui m’ont submergé pendant ma lecture.

C’est un roman que je découpe en 3 parties :

Dans la première, nous découvrons Georgie, jeune fille de 17 ans, passionnée de rodéo et Moïse le « bébé crack » devenu ados… Un ados pas spécialement accepté par les autres.
Dans cette partie, nos deux personnages se découvrent. Elle, voudrait plus de lui, mais, ce dernier n’est pas du genre donner plus… Moïse est spécial et fascinant, il est un artiste à part et malgré qu’il aime Georgie autant qu’elle l’aime, il la repousse encore et toujours afin de la protéger de lui.

Dans la deuxième partie, on retrouve nos protagonistes sept ans plus tard après leur histoire, ils ne se sont jamais oubliés, néanmoins Georgie ne veut pas avoir affaire à lui…(pour des raisons qu’on ne peut pas imaginer en lisant le résumé^^)
Georgie est devenue équithérapeute, elle a repris le flambeau de ses parents.
Quant à Moïse, il a réussi à canaliser certaines choses qui le perturbaient à l’époque, il est un peintre vraiment hors du commun relativement connu dans le monde. Un monde qu’il a parcouru avec son seul ami Tag (leur amitié a pourtant démarré sous les chapeaux de roues^^), Moïse et Tag décident à un moment de se poser non loin de leur région et après avoir revu Georgie dans un ascenseur sans qu’un mot ne soit échangé, il se doit de retourner auprès d’elle afin de comprendre certaines choses.
Néanmoins, il se retrouvera face à une Georgie fermée.

Dans la troisième partie, Georgie et Moïse se rapprochent de nouveau, ils s’aiment toujours, c’est incontestable. Et je devrais dire qu’Éli est derrière ce rapprochement. Qui est Éli? Je ne peux pas vous le dire sans gâcher l’histoire.
C’est une troisième partie plutôt joyeuse en comparaison à la deuxième.

Il y aurait tellement de choses à dire sur ce roman, mais, comment en parler sans tout dévoiler et tout gâcher ?
Je préfère vous livrer les grandes lignes d’une romance, un romance loin d’être facile pour nos personnages et pour nous lecteurs.
Comme je disais, je m’attendais à une romance sympathique et légère ce que j’ai eu en première partie pour finir avec un roman touchant, poignant, vraiment profond et pas commun en deuxième et troisième partie.
J’ai aimé la plume de l’auteure, elle m’a transportée dans son univers à deux voix, et me glisser dans chaque personnage à été magique.

Avis 💜💜💜💜💜 5/5 Coup de coeur

 

 

Enregistrer