Kanika, dans la cuisine de Mamie Ophélie Boudimbou

Autrice : Ophélie Boudimbou | Illustratrice Ama | Genre : Jeunesse (6-9 ans) | Pages : 44 | Prix poche 15€ | POUR ACHETER CE ROMAN, CLIQUEZ SUR L’IMAGE
𝙻𝚊 𝚙𝚑𝚘𝚝𝚘 𝚍𝚎 𝚕’𝚊𝚛𝚝𝚒𝚌𝚕𝚎 𝚎𝚜𝚝 𝚞𝚗 𝚖𝚘𝚗𝚝𝚊𝚐𝚎

Kanika, une petite parisienne curieuse et rêveuse part à la découverte de ses origines en Afrique, dans le village de ses grands-parents. L’héroïne y rejoint sa famille africaine, mais surtout sa Mamie adorée auprès de qui elle apprend l’Histoire et les grands classiques de la gastronomie du continent. Ensemble, elles font le tour des recettes les plus délicieuses d’Afrique. La cuisine de Mamie devient alors un lieu de découverte et d’aventure.

Eh bien… Quel coup de cœur !

Dans ce livre jeunesse, nous rencontrons Kanika, une petite fille afropéenne qui passe ses vacances chez ses grands-parents, en Afrique. Kanika est curieuse de tout et à travers sa soif de connaissance nous découvrons le continent africain et quelques-unes de ses cultures, mais surtout, nous découvrons sa cuisine ou plutôt celle d’une mamie incroyable.
Avec Pipine, nous avons adoré lire et suivre la fillette. Si le résumé parle de recettes, nous ne nous attendions pas à en trouver à l’intérieur des pages d’Ophélie Boudimbou. Cela a été une belle surprise et nous avons hâte de les essayer. Je pense que comme Kanika nous allons être transportées par la cuisine de mamie.

Le livre ne renferme pas que des procédés à la préparation de mets, en effet, la fillette conte son séjour dans un premier temps, puis durant quelques pages, nous en apprenons plus sur la culture du continent. Kanika nous parle des traditions et des ancêtres de sa grand-mère, selon cette dernière, les traditions se perdent parce que les gens ne s’y intéressent plus, et aussi parce les aînés disparaissent avant d’avoir pu livrer leur savoir aux plus jeunes. La mamie de la petite fille nous fait d’ailleurs part d’un proverbe que j’ai beaucoup aimé malgré sa fatalité : « En Afrique, un vieux qui meurt, est une bibliothèque qui brûle ».

En tant que mamoune, j’ai trouvé cet ouvrage très bien réalisé. Il est un sublime mélange de douceur, d’amour, de saveurs et de couleurs, mais aussi une belle transmission de culture entre une fillette curieuse et une grand-mère pleine de savoir. L’autrice nous plonge dans un monde chaleureux et l’envie de rejoindre Kanika est très tentante. De plus, les illustrations d’Ama sont un régal pour les yeux et collent parfaitement au récit. Une merveilleuse histoire accompagnée de jolies images qui captiveront à coup sûr les enfants (les parents aussi, je pense^^).

Nous remercions chaleureusement Ophélie Boudimbou de nous avoir accordé sa confiance et de nous avoir fait voyager à travers l’Afrique. Nous recommandons vivement Kanika, dans la cuisine de mamie.

 

Rallye lecture Vacances de la Toussaint 2019

 

Hello =)

Je vous retrouve aujourd’hui pour un nouveau rallye lecture.
Cette année (scolaire), j’envisage d’en faire un pour toutes les vacances. Lors du prochain, nous essaierons de prendre uniquement des livres de Noël. Il va falloir aller fouiller la bibliothèque municipale pour dénicher ceux que nous n’avons pas encore lus. Ahah.

Bref, j’organise ces rallyes pour Pipine afin de voir sa progression, pour le jeu et aussi parce que c’est un moment qui n’appartient qu’à nous ❤

Voici donc les livres qu’elle a choisis (oui certains sont du niveau CP alors qu’elle est en CE1, mais chut ! ^^ )

Le bonnet de Noé :

C’est l’hiver, il fait froid, il faut se couvrir. Mais surprise ! Le bonnet de Noé a disparu. Les moufles de Mila se sont envolées. Quelle histoire !

La fête de l’école :

Demain, c’est la fête de l’école.
La classe est sens dessus dessous.
Maîtresse Julie dit aux CP : « Pas de panique, nous avons toute la journée pour être prêts. C’est un défi, mais nous allons y arriver. Je vous le promets ! »

Qui a mangé les crêpes ? :

Les enfants s’apprêtent à déguster les crêpes que Gafi a préparées, quand ils découvrent l’assiette à moitié vide ! Vite, il faut retrouver le voleur de crêpes !

La gorge qui grattouille :

Ce matin, Samir a l’impression d’avoir un tambour qui tape dans sa tête, et un hérisson coincé au fond de sa gorge.
Maître Luc lui dit :
– Ça ne va pas, on dirait ?
– J’ai la gorge qui grattouille, répond Samir.

 

Et voilà, il n’y a plus qu’à lire, maintenant 😀

La petite renarde et le peuple des cendres Héloïse Dalle

Autrice: Héloïse Dalle | Édition: Auto-Édité| Genre : jeunesse| Pages numérique : 7 Pages papier: 26| Prix numérique : 0.99e Prix papier: 8.99€ | POUR ACHETER CE LIVRE, CLIQUEZ SUR L’IMAGE

Une petite histoire du soir,

Une petite renarde malicieuse s’introduit dans une cuisine pour voler une tourte bien juteuse, mais la cuisinière veille au grain. Dans sa fuite, elle dérange une petite famille qui vivait bien cachée dans les cendres près de la cheminée.
La petite renarde va apprendre une leçon d’une grande importance.

Nous remercions Héloïse Dalle pour le service presse

J’ai lu l’histoire à ma Pipine et nous avons passé un agréable moment.

Dans ce récit, nous suivons l’aventure d’une renarde gourmande, peut-être un peu trop pour le coup, ou pas…

Alors qu’elle s’apprête à voler dans un poulailler, la renarde est attirée par une odeur alléchante qui vient d’une cuisine. La tourte dorée qu’elle découvre est bien plus appétissante qu’une poule et elle se laisse tenter, mais la cuisinière ne l’entend pas de cette oreille… Une aventure qui aurait pu mal finir, mais qui au final profite à la petite renarde. 🙂

Bien qu’il s’agisse d’une histoire pour enfant, Pipine (8 ans) n’a pas pu la lire seule. Mis à part ça, tout est réuni pour capter l’attention des plus jeunes (et des moins jeunes^^) et le plonger dans l’univers de cette renarde gourmande.

Le récit permet d’assimiler que lorsque nous prenons une décision, tout ne se passe pas toujours comme prévu et que nos actes peuvent avoir des conséquences graves, ou non sur les autres.

Pour ce qui est de la plume d’Héloïse Dalle, elle est fluide douce et elle rend la lecture agréable, malgré un vocabulaire trop riche parfois.

En bref, Pipine et moi avons beaucoup aimé cette petite histoire et nous avons passé un excellent moment.