Je te hais…Passionnément Sara Wolf

RÈGLE NUMÉRO 1 :
Ne jamais parler d’amour
RÈGLE NUMÉRO 2 :
Ne jamais penser à l’amour
RÈGLE NUMÉRO 3 :
Éviter tout sentiment

Isis Blake, 17 ans, a un objectif : ne JAMAIS retomber amoureuse. Alors qu’elle tente de s’intégrer dans son nouveau lycée, elle tient à ce que personne n’apprenne qu’avant elle était obèse… et qu’elle avait un coeur. Mais, au lieu de se faire discrète, Isis colle son poing dans la figure de Jack Hunter, celui qu’on surnomme  » le Prince de Glace « . Dès lors les couloirs du lycée deviennent un champ de bataille. Leur guerre sera sans merci…

J’enchaîne les coups de cœur lol!
J’ai découvert un extrait du roman sur le site Pocket Jeunesse et j’ai tout de suite été prise dans cette histoire (oui lu en quelques heures, il est vraiment captivant).

Nous rencontrons Isis dix-sept ans, fort caractère, elle sait ce qu’elle veut, elle est obstinée, attachante, drôle et bordel quel sale gosse, j’ai adoré son personnage, elle est fraîche malgré ses blessures et cette répartie qu’elle a, c’est quelque chose…
Nous rencontrons également Jack, ce beau gosse, froid, hautain, distant et mystérieux au regard glacial qui lui vaut le surnom de « Prince de Glace ». L’archétype de l’enfoiré et pourtant tout comme Isis, j’ai adoré son personnage.

Leur première rencontre restera marquée comme la plus belle de toutes pour moi, Isis frappe fort  ^^
Après leur première rencontre, Isis et Jack se livrent une guerre au lycée, chacun touche les points faibles de l’autre, tous les coups sont permis, mais nos protagonistes entretiennent une relation Amis / Ennemis plein de rebondissements qui ne manque pas de nous distraire et de nous tenir en haleine du début à la fin.

J’ai pris énormément de plaisir à lire ce roman et la double narration à certains passages est plus que bienvenue. Concernant la plume de l’auteure, elle est plus qu’addictive soyons réaliste (c’est possible?). Je n’ai jamais autant été frustrée que face à ce cliffhanger de folie que nous livre Sara Wolf (rien que d’y penser, j’ai encore envie de hurler). J’ai hâte d’avoir le tome 2 dans les mains et l’attente va être vraiment longue. (je déteste ça).

Avis 5/5 Coup de cœur

Déviants Cara Solak

3 petits mots simples. Le combat de toute une vie.
La lutte commence ici…
Gabrielle, 20 ans, est une jeune fille secrète et solitaire. Mais depuis longtemps déjà, elle se sait différente, de ce genre de différence dont il ne vaut mieux pas parler. Alors elle vit avec et préfère se faire discrète en ces temps troublés.
Sa rencontre explosive avec Matthew, jeune professeur de psychologie, aussi attirant qu’agaçant, voit toutes ses certitudes voler en éclats.
Parce qu’elle n’est pas seule. Ils ne sont pas seuls à être différents.
Pour le gouvernement, ils sont considérés comme des… Déviants.
Mais Gaby est-elle prête à entendre la vérité ?

Je remercie les Éditions Plumes du Web pour l’envoi de ce roman de Cara Solak qui sortira le 15 juin.

Le coup de cœur s’est fait sentir dès le premier chapitre.
En effet, en découvrant Gaby, j’ai tout de suite accroché avec son personnage et sa relation avec Mr Baker promettait d’être tumultueuse.
Gaby est une jeune femme d’une vingtaine d’années, étudiante en médecine, elle souhaite se spécialiser en neuro, elle a aussi son petit caractère, têtue et elle ne se laisse pas marcher sur les pieds. Jusqu’ici rien d’anormal… Sauf que Gaby peut se glisser dans l’esprit des gens et savoir ce qu’ils pensent. Elle est une déviante tout comme sa meilleure amie Julia.
Quant à Mr Baker, son professeur, pas beaucoup plus âgé qu’elle, il est d’apparence sûr de lui et on dit de lui qu’il enchaîne les conquêtes d’une nuit… Si au commencement de l’histoire, il se montre froid et cinglant avec Gaby, il n’hésite pas à lui sauver les fesses à la fac face à l’URS. C’est ainsi que nous découvrons que lui aussi est un déviant.

L’URS, Unité de Régulation de Survie est une organisation qui officiellement lutte contre la criminalité, mais qui officieusement traque les déviants. On ne sait pas ce que deviennent les déviants arrêtés et les arrestations se font de plus en plus fréquentes.

Quand Julia, se fait traquer et qu’elle appelle Gaby, cette dernière décide de la retrouver avec l’aide de Mr Baker, une fois retrouvée, Julia se voit obligée de changer d’identité d’autant qu’elle détient une liste encodée qu’elle a trouvée sur le corps d’un agent décédé de l’organisation. Commence alors une chasse aux informations, entre le décodage de la liste, retrouver les personnes qui se trouvent dessus et le lien entre tout cela. Les déviants vont devoir se battre pour pouvoir vivre en paix et la bataille promet d’être longue et difficile…

J’ai beaucoup aimé cette histoire remplie d’intrigue et de rebondissements, si bien que nous ne nous ennuyions pas une seconde. Les personnages sont travaillés, bien recherchés, tous, ont un rôle à jouer. L’écriture est fluide, simple et addictive, aussi, nous rentrons immédiatement dans l’univers dystopique de l’auteure et la petite romance que nous découvrons au fil des pages ajoute un plus à tout cela. (un peu d’amour dans ce monde de brutes, qu’on dit ^^)

Je recommande bien évidemment ce roman et il me tarde d’avoir le tome deux en main.

Avis  5/5 Coup de cœur

 

Cours, Youki! Rodolphe Duprey Thomas Bretonneau

  • Album: 52 pages, 44 pages, 28 pages….
    (selon différentes sources donc infos incertaine.)
  • Tranche d’âges: 3-5  ans
  • Éditeur : L’école des loisirs
  • Collection : Titoumax

Une petite histoire mignonnette pour nos petits choux.
Youki est un petit chien qui aime courir, il court après les voitures ou encore les avions, par contre quand la chienne du voisin lui coure après ce n’est pas la même, il n’aime vraiment pas ça et décide de la prendre à son jeu, s’ensuit une course folle entre les deux chiens qui adore courir…

J’ai beaucoup aimé les illustrations et la particularité de cet album sont ses petites pages dans les doubles pages sur (dans?) lesquelles, si on observe bien, les scènes changent après la tornade Youki ( un petit jeu « avant / après » peut être réalisé selon un dossier pédagogique de la ME), mais aussi ce papillon que Youki poursuit jusqu’à ce que Carmen attire complétement son attention.

En bref, un adorable album pour un agréable moment à partager.

Je ne suis pas adhérente à L’école des loisirs mais j’avoue qu’on découvrant les albums via ma cousine, je me laisserai bien tenter 🙂


L’avez-vous lu?
Avez-vous aimé?
Voulez-vous le lire avec votre ou vos enfants?

P.-S Faites pas gaffes à mes petits doigts boudinés 😂

Chut! Chut! Charlotte! Rosemary Wells

 

 

  • Broché: 30 pages
  • Tranche d’âges: 6-8 ans
  • Éditeur : Gallimard Jeunesse
  • Collection : Folio Benjamin

Dans cet album, l’auteure touche un point sensible dans les fratries, à savoir, « Attirer l’attention des parents ». Charlotte est la fameuse petite du milieu, pendant que papa est avec la plus grande, maman est avec le petit, Charlotte, elle ne trouve pas sa place et ses parents ne cessent de lui demander de se taire. Personne ne prête plus attention que ça à elle. C’est pourquoi, elle décide de passer à l’action…
C’est un ouvrage aux illustrations sympathique et aux personnages attachants.


L’avez-vous lu?
Avez-vous aimé?
Voulez-vous le lire avec votre ou vos enfants?

 

Là où j’irai Gayle Forman

Là où j'irai Sheonandbooks

Adam se glisse dans la salle. Il a 21 ans, c’est une rock star adulée et l’ancien amoureux de Mia…
Trois ans plus tôt, Mia était partie sans un au revoir, sans une explication. Leurs retrouvailles est un choc : les souvenirs, bons et mauvais, ressurgissent, les sentiments encore à vif les submergent, leur amour qu’il pensait indestructible quelques années plus tôt se heurte à la réalité de leur vie présente. De nouveau, Mia est confrontée à un choix : doit-elle revenir en arrière pour donner une chance à son premier amour? Peut-on revivre la même passion si longtemps après, malgré les souffrances endurées? Ils ont une soirée pour décider. Plus forte que les mots, la musique les emporte dans un tourbillon d’émotions. Mais est-ce suffisant pour les réunir de nouveau?

Comme vous le savez, je suis tombé en amour avec Si je reste dont vous trouverez l’avis ICI
Ce roman m’a bouleversé. Aussi, j’avais vraiment envie de lire cette suite et devinez ? Je ne suis absolument pas déçue.

Dans Là où j’irai, nous faisons un bon dans le temps de trois ans (après l’accident évidemment).
Nous changeons également de point de vue. Si je reste concernait Mia, celui-ci concerne Adam.
Alors oui le point de vue de Mia aurait pu être intéressant par rapport à l’accident et sa façon de faire face, néanmoins ce deuxième tome reste tout aussi prenant que le premier.

En effet, nous retrouvons un Adam totalement différent de celui qu’il était. Il a réussi son parcours professionnel, il est devenue une Rockstar Mais quand s’éteignent les projecteurs, tout n’est pas rose. Nous retrouvons également, Mia. Elle est devenue quant à elle une violoncelliste de talent et a obtenu son diplôme à la Juilliard School

Tout comme dans Si je reste, nous avons un livre constitué de souvenirs et du présent.
Aussi,  j’ai coupé ce roman en trois parties donc trois sentiments fort prononcés:

La déception, concernant la nouvelle vie d’Adam.

L’espoir, de pouvoir lire la joie.

La joie, j’ai eu des frissons tout le long de cette dernière partie.
Gayle Forman m’a une nouvelle fois touché en plein cœur et j’ai une nouvelle fois chouiné.

Si je recommande cette suite ? Bien sûr ! Et plutôt deux fois qu’une même :)

Avis 💜💜💜💜💜 5/5 Parfait

Enregistrer

Enregistrer

Si je reste Gayle Forman

Mia a 17 ans, un petit ami que toutes ses copines lui envient, des parents un peu excentriques mais sympas, un petit frère craquant, et la musique occupe le reste de sa vie. Et puis… Et puis vient l’accident de voiture. Désormais seule au monde, Mia a sombré dans un profond coma. Où elle découvre deux choses stupéfiantes : d’abord, elle entend tout ce qu’on dit autour de son lit d’hôpital. Ensuite, elle a une journée seulement pour choisir entre vivre et mourir. C’est à elle de décider. Un choix terrible quand on a 17 ans.

 
Mia, une jeune fille de 17 ans, un petit ami Adam, qui est adorable, Kim, une meilleure amie pile comme on les aime.
Une famille formidable et musicale, une famille où règne une bonne ambiance.
Mia, une jeune violoncelliste à l’avenir prometteur, vit une vie sans embûches… Jusqu’à ce jour entre 8h17 et 9h23 où tout son univers, toute sa vie s’effondre. Je n’en dévoilerai pas plus, le résumé du livre le fait déjà trop. ^^

Ce roman est bon à lire, on oublie parfois que la vie ne tient qu’à un fil et que rien n’est jamais acquis. Gayle Forman nous le rappelle.
En effet, ce livre nous compte les 24 heures qui ont bouleversé la vie de Mia mêlées à 17 ans de souvenirs.
En plus de m’avoir fait pleurer (oui encore ^^) Si je reste est également mon 2e coup de cœur de 2016.
Une adaptation cinématographique a été réalisée au même nom par les producteurs de Twilight. Vous trouverez la bande-annonce  ICI.
Aussi, il existe un tome 2, Là où j’irais, il me tarde d’ailleurs de retourner à la bibli afin de connaitre la suite de cette histoire si émouvante.

Bien sûr, je recommande ce roman dont l’héroïne et les personnages secondaires sont attachants.

Avis  💜💜💜💜💜  5/5 Coup de coeur

Pour l’heure, je vous laisse avec un passage qui me correspond bien …

 

passage si je reste

 

Enregistrer