The silent waters Brittainy C. Cherry

Notre vie est faite de moments. Certains terriblement douloureux, d’autres merveilleusement optimistes.
J’ai connu beaucoup de ces moments dans ma vie, des moments qui m’ont changée, des moments de défi. En tout cas, au cours des moments les plus importants – des plus déchirants et des plus incroyables – il était toujours là.
J’avais huit ans quand j’ai perdu ma voix. Une partie de moi m’a été volée, et la seule personne qui pouvait vraiment entendre mon silence était Brooks Griffin. Il était la lumière de mes jours sombres, la promesse du lendemain, jusqu’à ce que la tragédie le rattrape.
Une tragédie qui a fini par le noyer dans un océan de souvenirs.
C’est l’histoire d’un garçon et d’une fille qui s’aimaient l’un l’autre, mais qui ne s’aimaient pas eux-mêmes. Une histoire de vie et de mort. D’amour et de promesses brisées.

J’ai beaucoup de coups de cœur, mais certains sont vraiment plus forts et celui-ci en fait partie. Ce roman est une pure merveille !

Avant de me lancer, je savais que j’allais apprécier ma lecture parce qu’il a une très bonne réputation, toutefois, je ne m’attendais pas à cela…

Dans The Silent Waters, nous rencontrons d’abord Maggie six ans, une petite fille, qui a l’air douce et gentille. Elle emménage chez la femme de son père et rencontre Brooks le voisin et meilleur ami de Calvin pour la première fois. Nous suivons Maggie dans ses années et à l’âge de dix ans, elle organise son mariage avec Brooks qui, lui, ne veut « absolument » pas se marier avec elle. Maggie donne rendez-vous à Brooks dans la forêt près de la rivière où ils ont l’habitude de pécher avec leur famille, pour la répétition du mariage, mais tout ne se passe pas comme prévu. Brooks est en retard et Maggie assiste et vit un événement qui va faire basculer sa vie dans les ténèbres.
Après ce jour, plus rien ne sera comme avant, les années passent et Maggie reste murée dans ce mal qui ne veut pas la quitter, Brooks fait toujours parti de sa vie, il devient son meilleur ami, son ancre puis leur amitié évolue en puissance…. Je m’arrête là, j’en ai déjà trop dit.

Comme je disais, je ne m’attendais pas à un tel coup de cœur, je ne m’attendais pas à toutes ses larmes ni à cette rage qui m’a souvent envahi, je ne m’attendais pas à tomber autant en amour pour nos personnages et encore moins à trouver cette phrase qui me correspond à 100 %, elle est courte, mais elle dit tout !

Concernant les personnages, j’ai aimé Maggie et Brooks autant que j’ai détesté Katie, la mère et Cheryl, la sœur (dans un premier temps du moins), le comportement, les réactions et les mots de ces dernières m’ont souvent mis hors de moi. En revanche, j’ai apprécié le reste de l’entourage de Maggie, ils sont géniaux avec elle, surtout son père et Calvin son frère. Pour parler de Maggie, elle est d’abord une enfant joyeuse, pleine de vie puis elle devient une jeune fille et une femme posée, réfléchit, douce, et aimante malgré sa particularité, elle vit à travers ses romans et j’ai apprécié ce côté « mes romans, mes bébés », comme nous avec les nôtres. Quant à Brooks, depuis le premier jour, il a pris soin d’elle, il a toujours été présent, c’est un jeune garçon puis un jeune homme doux, attentionné, à l’écoute de Maggie, il est juste parfait avec elle et elle lui rend bien. J’ai vraiment aimé les suivre, les voir avancer ensemble ou non, être là l’un pour l’autre, se livrer, les voir si proches. D’autant que si Brooks a toujours été présent pour Maggie même à des milliers de kilomètres, elle a elle aussi toujours été présente pour lui, quitte à repousser ses limites et à prendre sur elle ses peurs les plus fortes. On dit que l’amour est plus fort que tout et The silent waters me donne mille fois envie d’y croire. Je me répète, j’en ai bien conscience, mais j’ai vraiment, vraiment aimé Maggie et Brooks, ils sont si attachants, si formidables qu’ils m’ont envoyés des étoiles dans les yeux.

Brittainy C. Cherry nous prouve une nouvelle fois quelle auteure talentueuse elle est. Les romans de la série The Elements touchent à des sujets durs et elle nous livre des histoires bouleversantes qui nous poussent à réfléchir et dans lesquelles nous nous abandonnons pleinement. Quant à sa plume, elle est toujours aussi addictive, belle et maîtrisée, aussi, j’ai hâte de découvrir Gravity of us qui si j’ai bien compris sera plus léger.

Il va de soi que je recommande ce roman et plutôt deux fois qu’une  (n’hésitez pas à lire les mots de l’auteur à la fin…)

 

Avis  5/5 Énorme coup de cœur

 

Calendar Girl « Mars » Audrey Carlan

Avant de s’envoler vers sa prochaine mission, Mia fait un petit séjour à Las Vegas où elle retrouve sa soeur et sa meilleure amie. Elle en profite pour aller rendre visite à son père qui est toujours dans le coma.
Elle a rendez-vous avec son usurier pour lui remettre le deuxième versement, et cette rencontre n’est pas des plus sympathiques ! Mais la voilà à nouveau dans un avion, direction Chicago, pour y retrouver le bel Anthony Fasano, propriétaire d’un restaurant italien.

Point Positifs

L’écriture
Le tournant de l’histoire
La surprise


Point Négatifs

Il n’y en a pas^^

Ce mois-ci, Mia doit jouer la fiancée d’Antony, je dois dire que cet homme m’a donné l’eau à la bouche. On le dit bien foutu genre enfin Mia le dit, il ne m’en fallait pas plus pour me retrouver en love ^^ Non sérieusement ! J’ai beaucoup aimé découvrir Mia, une nouvelle fois sous un autre jour. Elle s’est montrée compréhensive, amicale et de bons conseils. Ce qui a permis à Tony d’ouvrir les yeux sur certaines choses, il a pu aller de l’avant et se désencombrer des chaînes qui l’entravaient.
J’ai apprécié nos personnages principaux et « Papi » qui a énormément de mérite, en effet vivre dans l’ombre d’une autre personne ne doit pas être facile et pourtant, il est toujours là.

Bref, Mars a été une véritable surprise enfin, non, je l’ai sentie à des kilomètres, mais, j’ai été agréablement surprise par le dénouement de l’histoire. Gros plus pour la St Patrick dans ce bar, j’ai adoré l’altercation qu’il y a eue avec Tony qui vient à la rescousse de notre belle.

L’auteure me bluffe un peu plus chaque mois et j’ai hâte de lire la suite, je trouve ça vraiment sadique d’ailleurs de nous faire attendre tous les mois comme ça lol

 

Avis 5/5

 


L’avez-vous lu ?
Avez-vous aimé ?

The elements: The fire between High & Lo Brittainy C. Cherry

« Tout les oppose mais rien ne pourra les séparer »

C’est l’histoire d’une amitié entre deux personnalités contraires, issues d’un milieu social différent, qui se transforme en une rencontre amoureuse.

Deux amis que tout oppose en apparence, mais qui au fond se ressemblent, brisés par des relations familiales difficiles, tombent amoureux jusqu’à devenir une drogue l’un pour l’autre. Elle a toujours été la femme de sa vie, et lui pour elle, son plus douloureux échec. Parviendront – ils à vivre l’un sans l’autre ?

Points Positifs

Les personnages
L’histoire
L’écriture & la justesse
L’émotion


Points Négatifs

Il n’y en a pas

 

My Gosh! Ce roman! Bon ok, je m’y attendais, j’avais déjà eu un coup de cœur pour Tristan & Elizabeth et il en va de même pour Logan & Alyssa.

Dans The fire, nous rencontrons Alyssa (High) et Logan (Lo), comme le dit le résumé tout les oppose, tandis que High s’efforce de vivre positivement, Lo sombre dans les démons qui ont bercés sa vie depuis sa plus tendre enfance, néanmoins, en dépit de ce qui les oppose, il ont une multitude de points en commun.

J’ai énormément apprécié nos deux personnages que nous découvrons dans une amitié profonde, sincère et vitale pour chacun d’eux. Une amitié qui devient un amour tout aussi fort, malheureusement un bonheur ne vient jamais seul et les démons de Logan ne sont que trop présents et ils vont l’apprendre à leur dépens…

Avec ce roman, l’auteure touche plusieurs sujets difficiles comme la dépendance, les familles néfastes, la violence conjugale, la perte ou encore la maladie et pourtant, ce que je retiens de tout cela, c’est que l’amour triomphe toujours, si on lui laisse une chance de s’imposer.

Brittainy C. Cherry nous livre une histoire complexe et forte en émotion avec adresse et nous prouve une nouvelle fois que sa plume est incroyable, j’ai hâte de lire le prochain tome qui promet lui aussi d’être émouvant, voir retournant.  The Elements, une série à lire absolument.

 

Avis: 5/5 Coup de coeur

Honeytrap Olivia Miller

honeytrap sheonandbooks

Riley McDean est une belle et brillante étudiante londonienne, branchée et passionnée de littérature, en couple avec un gentil garçon : tout semble sourire à cette jeune femme qui mène une existence en apparence sans vagues. Pourtant, la vie de Riley est bien plus périlleuse et exaltante qu’il n’y parait. Parce que parfois, voyez-vous, elle devient une autre : Marilyn Kane, Honeytrap, payée pour séduire des hommes mariés. Et cette double vie d’étudiante et de femme fatale lui convient parfaitement… Jusqu’au jour où on lui confie un dossier un peu particulier. Lui, c’est Crawford Holloway, le
dossier 418. Il est en couple, beau, très beau même. Sûr de lui, intelligent, malicieux, féru de littérature et sportif, Crawford est tout à fait le type d’homme qui plaît à Marilyn Kane. Mais il reste un dossier, un simple dossier à traiter. Et ça, Marilyn
Kane ne doit pas l’oublier…

Et bien! Sacrée vie que mène Riley/Marilyn!

Dans ce roman, nous rencontrons Riley, une étudiante en lettres, qui ne veut pas d’une vie plate semblable à celle de sa mère et sa sœur. Honeytrap est le job rêvé pour elle, il casse sa routine d’étudiante, pimente sa vie et ça paye bien, en effet, Honeytrap est une agence ou les femmes sont payées pour séduire et tester la fidélité des maris dont les clientes doutes.
Aussi, en étant dans la peau de Marilyn Kane, Riley se permet d’être une femme qu’elle ne sera jamais…

J’ai apprécié les deux facettes de l’héroïne, d’un côté, elle est une jeune femme avec des doutes et pas toujours sûre d’elle et de l’autre, elle est une femme fatale avec une confiance en elle inébranlable. Riley a toujours su faire la part des choses entre vie privé et vie professionnelle, jusqu’à l’arrivée du dossier 418… J’ai trouvé intéressant de voir comment, pour ce dossier les deux personnalités se confondent, de quoi devenir dingue pour notre héroïne

L’auteur nous livre une histoire d’un point de vue omniscient, j’avoue ne pas en être fan, néanmoins, j’ai apprécié ma lecture et passé un agréable moment dans la peau d’une Honeytrap.

Avis Bon sheonandbooks 3/5 Bon

Calendar Girl « Février » Audrey Carlan

calandar girl fevrier sheonandbooks

Mia se rend à Seattle où elle sera la muse d’un célèbre peintre français.

L’amour sur toile, tel est le titre de l’œuvre du bel artiste avec lequel elle va partager ce mois qui sera riche en émotions. Il faut dire qu’Alec est surprenant dans son travail et qu’il a cette manie si sexy d’utiliser des expressions françaises lorsqu’il s’adresse à Mia.

Une préférence pour cette mission et pourtant, Alec ne me disait rien qui vaille…

Ce mois-ci, Mia doit être la muse d’Alec, un artiste français.
J’ai beaucoup aimé la vie qu’elle mène avec lui à Seattle et le côté atelier, artiste m’a conquise. Alec voit à travers Mia et lui montre dans ses tableaux la femme qu’elle est réellement et nous découvrons une Mia sous un autre jour, je l’ai trouvé plus profonde dans ce roman.

Quant à Alec, je m’imaginais déjà, ce côté odieux que le monde donne aux artistes français et peut-être qu’ils le sont me direz-vous, mais je n’aime pas ça. ^^Bref, ici, je découvre un artiste talentueux, touche-à-tout et passionné par ce qu’il produit (normal, oui je sais^^) et je le redis, j’ai été conquise en cela.
J’y découvre aussi un homme, qui vit au jour le jour, qui aime une femme pour un mois, mais qui sait aussi que son cœur est pris et qui ne prends que ce qu’elle lui donne. Il ne la pousse pas et avec de par son travail, lui fait prendre conscience de certaines choses. Les Français sont des magiciens rooh ^^

J’appréhendais cette lecture dans le sens où je me demandais : mais comment faire mieux ? Parce que, oui, j’ai vraiment beaucoup aimé Wes et avec Mia, ils vont bien ensemble, mais j’aime encore plus Alec et Mia… Et si, au cours de l’année elle tombée amoureuse d’un autre? Pour l’heure, Tony ne me tente pas, un peu comme Alec au début, il ne me dit rien de bon, pourtant, je suis certaine qu’une fois le nez dedans, je vais tout simplement adorer. L’auteure sait piquer notre curiosité comme il le faut et je me demande ce que Mia va apprendre d’elle en ce mois de Mars. Audrey Carlan me bluffe et j’espère, qu’elle saura le faire tout au long de l’année.

 

Avis Très bon sheonandbooks4/5 Très bon

Calendar girl Audrey Carlan

calandar girl janvier sheonandbooks

Mia vit seule avec son père et sa petite soeur à Las Vegas. Elle veut devenir
comédienne. Depuis le départ de sa mère, son père boit et joue. Il emprunte
1 million de dollars, qu’il perd et ne peut rembourser.
Le prêteur sur gages l’expédie dans le coma. Mia doit ainsi assumer la dette
de son père sous peine que sa petite soeur et elle subissent le même sort.
Un contrat mensuel de 100.000 dollars : elle deviendra escort girl. Suivez les
aventures de Mia chaque mois, découvrez avec elle une nouvelle ville, une
nouvelle vie et un nouvel homme…

Cette série fait beaucoup de bruit et pour moi elle commence fort.

Nous rencontrons Mia, une jeune femme de Vegas, qui visiblement tombe vite en amour, son dernier petit ami en date, un usurier, menace la vie de son père si ce dernier ne le rembourse pas. Mia se voit contrainte d’accepter le job que sa tante lui propose, celui de d’Escort girl.
Ce premier mois en tant qu’escort, elle le passe avec Wes, un jeune scénariste à l’avenir prometteur. Mia doit pour ce contrat tenir à distance les croqueuses de diamants lors des soirées mondaines auxquelles Wes est convié ainsi, il pourra sans être gêné parler avec les personnes importantes pour sa carrière. Mia joue très bien sans rôle, néanmoins, je trouve que l’histoire est plus accès sur leur petite idylle et le fait qu’elle ne doit pas tomber amoureuse que sur son contrat. L’histoire reste tout de même agréable à lire, parfait pour se détendre donc.

J’ai beaucoup aimé ce premier tome qui est une belle mise en place de l’aventure « Escort ». J’ai d’ailleurs hâte d’aller à Seattle pour la prochaine mission de notre héroïne. Je sens d’ailleurs qu’elle va-nous en faire voir de toutes les couleurs.
J’ai également pas mal accroché avec Wes et je me pose quelques questions le concernant lui et la suite…

Bref, vous l’avez compris me voilà prise dans le mouv’ de Calendar Girl.

Avis Très bon sheonandbooks4/5

 

Leo’s Chance Mia Sheridan

leo's chance sheonandbooks

Chaque histoire a deux versants. Dans le premier tome de la série, Evie a raconté sa version, cette fois c’est au tour de Léo.

Leo a cherché Evie et a fini par la retrouver. Mais elle ne l’a pas reconnu. Surpris, et ne sachant pas comment justifier ses années de silence, il se fait passer pour un autre, un certain Jake Madsen. Il fait croire à Evie que Leo est mort dans un accident de voiture et qu’il lui avait fait promettre de veiller sur elle. Ils passent beaucoup de temps ensemble et nouent des liens très forts ! Parallèlement, Leo raconte sa version de l’histoire depuis le moment où il a rencontré Evie à l’orphelinat jusqu’à leurs retrouvailles. Pour essayer de chasser ses vieux démons et de comprendre le sens de son comportement, il entame une thérapie. Mais son but ultime est de reconquérir d’Evie. Pourra-t-il se faire pardonner des années d’absence et des mois de mensonges ?

 

Que dire de ce roman ?
J’avais déjà adoré le point de vue d ‘Evie dans Leo, mais Leo’s Chance m’a complètement transporté.

Je ne suis pas fan des romans reprenant la même histoire sous un point de vue différent en général (je dis ça, mais j’en lis plus qu’avant^^) néanmoins, après Leo, j’avais vraiment envie de savoir ce que Jake avait ressenti en étant avec la femme de sa vie tout en se faisant passer pour un autre. Du coup, Leo’s Chance tombe à pic et j’étais obligé de le lire, d’autant que Mia Sheridan nous livre ici ce qu’il a vécu pendant ces huit ans avec Phil et Lauren ses parents adoptifs ainsi que sa reconstruction psychologique avec son psy dit « Doc » qui l’a énormément aidé et poussé à aller de l’avant. Doc a été comme une sorte de père de substitution dans cette reconstruction.

Si j’ai parfois trouvé Jake autoritaire et sûr de lui dans le premier tome, je suis tombé en amour pour lui dans le second.
Quant à Evie, j’avais énormément apprécié son personnage pour sa force, son altruisme, sa gentillesse et sa capacité à rester une femme adorable malgré son passé, aussi dans ce roman, ce côté de sa personne est beaucoup mis en avant par Leo ça la rend exceptionnelle et je l’apprécie d’avantage.

Je l’ai dit dans ma chronique précédente, mais Mia Sheridan est vraiment talentueuse, elle est officiellement une de mes auteures préférées.

J’ai passé un agréable moment en compagnie de Leo et Evie, ils forment un beau couple et on sent qu’ils sont faits l’un pour l’autre.

 

Avis 5/5💜💜💜💜💜 Coup de cœur

Enregistrer