Chroniques célestes Marie-Sophie Kesteman

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Oh Seigneur !! (Il est adapté à l’histoire^^)

J’ai récemment lu le premier livre de Marie-Sophie Kesteman « Chroniques célestes : Les clés du paradis »

Ayant eu un coup de cœur pour ce premier tome, je me suis lancée dans la suite en espérant que ce coup de cœur se poursuive… Sauf que je n’ai pas eu de coup de cœur, non, non, c’est bien plus que ça. Je n’ai même pas les mots pour décrire mon ressenti devant ces « Chroniques célestes ». Toutefois, je sais que « coup de cœur » est trop faible.

Voilà bien longtemps que je n’avais pas fini folle en découvrant une saga et bon Dieu que ça m’a fait du bien. Enfin oui et non, parce que vouloir hurler et sauter partout à 2 h 20 du matin pendant que tout le monde dort et donc ne pas pouvoir laisser libre cours à mes envies, ce n’est pas bon pour ma santé mentale. ^^

Bref, parlons un peu de cette saga.

Nous faisons la rencontre d’Eleanor, une jeune humaine au destin tracé et incroyable, mais surtout un destin des plus important. Sur ses épaules repose une lourde tâche.
Eleanor est celle qui doit sauver l’Edénie et notre monde, des Enfers.
C’est avec l’aide d’Abrahel, un jeune ange (d’une centaine d’années, quand même^^) qu’elle part apprendre à combattre. Son voyage ne sera pas aisé, toutefois avec Abrahel à ses côtés, j’ai l’impression que rien ne pourra lui arriver…

Voilà comment débute l’histoire. Au fil des tomes, nous découvrant l’évolution d’Eleanor comme sa formation au combat, son intégration dans ce monde qui n’est pas le sien, mais aussi son ressenti par rapport à cette prophétie dont elle est le centre. Nous suivons également l’évolution des personnes qu’Eleanor a pu rencontrer, comme le Seigneur, le prince de l’Edénie, Oonel, un ange sylve ou encore Abrahel, cet ange au mauvais caractère. Nous suivons également les événements qui mènent l’Edénie et les Enfers à une guerre inévitable.

Je dois dire que l’auteur m’a époustouflée. Elle a su insérer des rebondissements là où il le fallait, poussant le lecteur à  se poser mille questions Elle a su surprendre (j’ai chialé ma race xD), elle a su apporter le suspens et la joie. Marie-Sophie Kesteman a également su incorporer à son récit l’amitié et mêler un soupçon de romance qui ajoute de la douceur dans son univers qu’elle contrôle à la perfection.

Quant aux compagnons d’Eleanor, peu importe le rôle qu’ils ont, ils sont tous intéressants et ils ont tous une certaine importance dans cette histoire. J’ai apprécié leur compagnie tout du long et j’ai été ravie de revoir certaines têtes après un moment d’absence.

Pour ce qui est d’Eleanor, j’ai aimé la voir devenir la femme qu’elle est devenue au fur et à mesure que les pages se tournaient. De simple humaine, elle est devenue une héroïne incroyable avec ses propres faiblesses. Son côté curieuse, un brin rebelle, puis son côté posé me l’ont rendue vraiment très attachante.

Je ne peux pas parler en profondeur d’Abrahel, mais il est le personnage que je préfère dans cette saga. Dès le départ, j’ai senti que j’allais l’adorer et ça n’a pas loupé.

Le duo que forment Eleanor et Abrahel est captivant, tandis que le trio qu’ils forment avec Oonel est divertissant, voire drôle. J’ai eu du mal a les quitter et j’avoue être tentée de relire la saga ^^

Je remercie et félicite l’auteur pour cette merveilleuse histoire qu’elle nous offre.

Je pense que je n’ai pas besoin de vous dire que je recommande les « Chroniques célestes », c’est une évidence. Je vous souhaite cependant une superbe lecture et j’espère que vous l’aimerez autant que moi : D

Si vous souhaitez vous procurer la saga, je vous invite à aller sur le site des Éditions HJ

Publicités

Chroniques célestes, tome 1 : Les clés du paradis Marie-Sophie Kesteman

Auteur: Marie-Sophie Kestman | Édition: Éditions HJ | Genre : fantasy| Pages : 336 | Prix Papier: 18,45€ Prix numérique: 4,99€ | POUR ACHETER CE ROMAN, CLIQUEZ SUR L’IMAGE

 

Eleanor menait une vie paisible jusqu’à ce qu’une mystérieuse missive fasse tout voler en éclat. La jeune fille se trouve alors projetée dans un monde qui lui est inconnu.

Le paradis, les enfers, les anges et les démons ébranlent ses croyances. Le roi des cieux lui fait alors une terrible demande : « Deviens le plus puissant guerrier que ce monde ait porté, et combats à nos côtés ». Ce choix changera sa vie à jamais.

Loin au nord, au cœur des Plaines sauvages, les grands maitres de l’Edénie demeurent, n’attendant que de lui enseigner ce qu’elle devra maitriser. Le voyage aurait été aisé, si le conseil des archanges ne lui avait imposé le pire compagnon qui soit : Abrahel. Un angelot aussi détestable qu’habile au combat. Mais pour la protéger, Eleanor ne peut compter que sur lui.

Plongée au cœur d’une bataille ancestrale, où s’affrontent les deux plus grandes puissances de ce monde, Eleanor devra transcender ses faiblesses. Et devenir celle que tous attendent.

Je remercie les éditions Hélène Jacob pour ce superbe service presse.

Dans ce récit, nous faisons la rencontre d’Eleanor, une jeune humaine au destin tracé et incroyable, mais surtout un destin des plus important. Sur ses épaules repose une lourde tâche.
Eleanor est celle qui doit sauver l’Edénie et notre monde des Enfers.
C’est avec l’aide d’Abrahel, un jeune ange (d’une centaine d’années, quand même^^) qu’elle part apprendre à combattre. Son voyage ne sera pas aisé, toutefois avec Abrahel à ses côtés, j’ai l’impression que rien ne pourra lui arriver…

J’ai énormément apprécié le personnage d’Eleanor. Elle est vraie et entière. J’ai aimé sa curiosité tout au long du roman, qui nous permet d’en apprendre davantage sur sa quête et sa mission. Eleanor n’a rien d’une combattante, elle est même froussarde (qui ne le serait pas lol), mais elle est courageuse et plus l’histoire se déroule plus elle prend confiance en elle.

Quant à Abrahel, il est si brut que parfois c’en est impressionnant. Il a tout du personnage que nous détestons en règle générale, il est : hargneux, agressif et sarcastique. Un angelot qui tient du démon. Et pourtant derrière tout cela nous percevons qu’il est plus que ça. Que ce côté néfaste n’est qu’une carapace. J’ai pour ma part adoré Abrahel au moins autant qu’Eleanor.

Concernant le roman, j’ai dévoré les pages qui le constituent et j’ai été déçue de devoir tourner la dernière page (heureusement que deux tomes suivent celui-ci). L’auteur a une écriture fluide et épurée qui nous rend ces chroniques célestes encore plus agréables à lire.

Les aventures d’Eleanor et Abrahel suivent un fil conducteur précis et les rebondissements qu’ils vivent rendent le récit addictif. Ajoutez à cela, un cliffhanger à en faire pleurer de frustration et vous obtenez un coup de cœur. (Enfin, ce dernier point ne concerne que moi ^^)

Il me tarde donc de retrouver nos protagonistes pour la suite de leur expédition. En attendant, je vous recommande vivement de lire ce roman.

Exomonde, tome 1 : Perle, le piège du temps Emma Cornellis

 

Auteur: Emma Cornellis | Édition: Éditions HJ | Genre : Science-fiction / fantasy | Pages : 338| Prix Papier: 19,45€ Prix numérique: 5,49€ | POUR ACHETER CE ROMAN, CLIQUEZ SUR L’IMAGE

Année 2323.
Lola est une adolescente comme les autres, qui approche de son dix-septième anniversaire. Elle est aussi l’unique enfant à avoir vu le jour sur Perle, exoplanète identique à la Terre.
Sa mère était membre de l’équipage de l’Explorer I, le tout premier vaisseau habité à s’aventurer hors du système solaire afin d’explorer et étudier ce nouveau monde. Mais à l’approche de leur destination, les astronautes ont été confrontés à une mystérieuse planète dont l’orbite a frôlé celle de Perle. Leur « aplanétage » d’urgence a coûté la vie à la mère de Lola.

Tout d’abord, je remercie les Éditions HJ de m’avoir permis cette découverte.

 

/!\Avertissements : Spoile dans la chronique, je n’ai pas vraiment le choix. /!\

 

Dans Exomonde, nous rencontrons une jeune femme, Lola, lors d’un rêve dans lequel elle retrouve un jeune homme qui était visiblement son ami imaginaire pendant l’enfance. Lola n’est pas une jeune femme comme les autres, elle est née sur Perle, une planète similaire à la Terre, bien que différente, toute sa vie Lola a grandi et vécue avec l’équipage sans rien connaitre d’autre que la vie qu’ils se sont construite en espérant que la Terre ne les a pas oubliés… Les rêves de Lola se font plus présents ces derniers temps, Zven insinue en elle le doute, en lui disant qu’il n’est pas le fruit de son imagination, qu’il est réel. La jeune femme confie ses doutes à ses six parents de substitutions, mais d’après eux, il n’y a aucune civilisation sur Perle. Lola est déterminée et elle se doit de vérifier leurs dires, elle-même. Je n’en dis pas plus ça serait dommage de gâcher toute l’histoire se trouvant derrière mon petit résumé.

 

J’ai vraiment apprécié les deux personnages principaux. Lola est incroyablement intelligente, les grands lui transmettent leur savoir et elle apprend énormément à leur côté. Elle devient une femme et comme toutes Terriennes, elle se pose quelques questions et encore une fois les grands sont présents pour l’accompagner, même si son regard sur eux change peu à peu. Comme dit précédemment, elle est déterminée, elle fait également preuve d’audace, j’ai trouvé le personnage de Lola fort de caractère et courageux. Une héroïne que j’ai pris grand plaisir à suivre.

 

ATTENTION ! ÇA SPOILE PAR ICI. Désolée, je ne pouvais pas écrire la chronique sans en faire…

 

Zven est un jeune homme rejeté par son peuple, il porte la marque du mal. Il est pour eux, l’annonceur du malheur. Fort heureusement, tous ne lui tournent pas le dos, n’ayant pas de parents, son vieil ami Lotte l’a pris sous son aile. Zven est un jeune homme qui n’a pas conscience de sa grandeur et de sa force et c’est bien dommage. Suite à ce rejet de la société, il aurait pu devenir néfaste et chercher à se venger et pourtant, il est un garçon plein de bonté.
Tout comme Lola, j’ai pris plaisir à le suivre.

 

Concernant le roman dans sa globalité, j’ai tout de suite était prise dans l’histoire. J’ai d’abord pensé à une histoire comme le film « The space between us » [superbe film], mais non, l’auteur m’a servi toute autre chose et j’en suis agréablement surprise. En fait, Exomonde renferme deux histoires qui s’entremêlent où science-fiction rencontre fantasy, en effet d’un côté, il y a Lola qui habite une autre planète que la notre, mais qui vit plus ou moins de la même manière que sur Terre. Et de l’autre côté, il y a Zven qui vit dans un monde de fantasy, entre prophétie, langue des âmes, capacités surnaturelles… C’est un cocktail détonnant, qui m’a beaucoup séduit d’autant plus que je n’ai pas vu venir la fin, je m’attendais à toute autre chose. Cette fin m’a perturbé et en même elle soulève la curiosité et le questionnement qu’il faut pour se jeter sur le deuxième tome. L’auteur a très bien su géré son univers, son intrigue nous tient en haleine du début à la fin, sa plume est agréable et fluide quant à cette histoire, elle est captivante.

J’ai passé un excellent moment en compagnie de ces personnages attachants et je vous recommande fortement cette lecture.