Loula, la luciole qui ne brille pas Stéphanie Pluquin

Livre jeunesse, à partir de 6 ans selon moi, Prix Amazon: numérique 2.99€ | broché 14.77€ , cliquez sur l’image pour vous le fournir 😉

Découvrez Loula, une petite luciole pas comme les autres à travers son aventure de vie hors du commun ! En effet, contrairement à ses camarades, Loula ne sait pas briller ce qui l’handicape dans la vie et fait d’elle un sujet de moquerie. Avec sa fidèle amie Alia et le soutien de sa maman, elle va apprendre à s’aimer pour ce qu’elle est ce qui va l’aider à se découvrir elle-même et à développer un talent que personne ne soupçonne qui va la mettre en valeur au sein de sa communauté !

Je tiens à remercier chaleureusement Stéphanie Pluquin de Doudou éditions, pour ce service presse.

Dans ce livre nous découvrons, la vie des lucioles et plus particulièrement celle de Loula, une petite luciole particulière puisque, Loula ne brille pas. Certaines de ses camarades la rejettent et elle en souffre…

Ce livre est un très bon support, il met en avant et explique le harcèlement moral entre enfants, qui est selon moi un thème à aborder jeune pour justement contrer ce type de comportement à un âge plus évolué. À travers Loula, il est facile pour l’enfant de comprendre que les moqueries blessent et donc de ne pas les faire subir aux camarades.
Pendant la lecture, Pipine a bien compris que Loula était triste parce qu’elle avait un problème physique et qu’en plus les autres lucioles se moquaient d’elle, d’ailleurs, Pipine avait vite qualifié le comportement de ses dernières comme étant « pas gentil ».

L’histoire de cette petite luciole est vraiment bien, nous avons eu l’occasion de la lire sur liseuse,
mais ma mini c’est souvent laissé distraire, elle semble moins impliquée avec la liseuse qu’avec un livre, pas de page à tourner et les couleurs en moins pour les illustrations (faites mains me semble-t-il, bravo pour ce travail fourni), je sais maintenant que Pipine et liseuse ne font pas bon ménage lol

Le livre (sous format PDF) fait tout de même 145 pages, avec ma mini nous avons lu deux chapitres par soir, un rythme qui lui convenait relativement bien. J’aurai tendance à préconiser cette lecture à des enfants de primaire, notez néanmoins, que ma Pipine est en grande section de maternelle, qu’elle a été jusqu’au bout et qu’elle a compris l’histoire (je lui posais des questions à la fin de nos sessions lecture pour m’en assurer et à aucun moment elle m’a semblé perdue).

Je recommande donc cette lecture, qui permet de faire réfléchir nos bouts de choux, en papier je pense que c’est un meilleur format pour les enfants (ou peut-être est-ce ma fille qui n’accroche pas au numérique ?! ^^)

Avis 4/5 Très bon

Publicités