Le langage des fleurs Erika Boyer

Rose est dans une relation amoureuse qui ne la satisfait pas, mais à laquelle elle ne parvient pas à mettre un terme. Elle supporte le comportement souvent abusif de son petit ami et se concentre sur ce qui a de l’importance pour elle, à savoir, la boutique qu’elle a héritée de son père. Mais le beau Ethan va venir mettre son cœur à l’envers et chambouler le faible équilibre de sa vie.
Rose se laissera-t-elle cueillir par ce bel inconnu tatoué au charme indéniable ? Arrivera-t-elle enfin à se libérer de cette relation sans amour qui la lie à un homme dont elle pense être redevable ?
Une chose est sûre, l’été s’annonce plein de promesses et les mystérieuses livraisons de fleurs dont la jeune femme est gratifiée seront aussi surprenantes que réconfortantes.

Je remercie Erika Boyer pour l’envoi de ce service presse qui m’a permis de faire une belle découverte. Et j’en profite pour dire que cette superbe couverture m’a tout de suite attiré.

Dans ce roman, nous rencontrons Rose, une jeune femme qui a hérité de la boutique de son père en bord d’océan, pendant la pleine saison, Stecy, sa meilleure amie quittent Paris pour travailler avec elle. Cette année, Stecy n’est pas venue seule et Mikeal, le petit ami de Rose à du souci à se faire, les sentiments de cette dernière changent, elle prend conscience de certaines choses et cesse d’en accepter d’autres… L’auteure nous plonge dans une romance ou violence, manipulation et mensonges sont de mise.

Concernant les personnages, j’ai beaucoup aimé les personnages principaux et secondaires. (Mikael n’en fait pas partie ^^)
Rose est une jeune femme pleine de douceur qui a connu pas mal de malheurs dans sa vie et il ne lui reste que Lucas qui veille à prendre soin d’elle.
Elle est attachante avec un petit caractère et comme le souligne Ethan, Rose porte bien son prénom.
Mikael, cet « homme » est une ordure ! Le genre de gars à fuir et vite tant il est néfaste, c’est un pervers narcissique.
Quant à Ethan, il est génial, on sent tout de suite qu’il est attiré par Rose et qu’il la respecte. Il fait ressortir la vraie nature de Rose et elle ne pouvait pas mieux tomber avec lui.

Dans ce roman, l’auteure nous livre une romance agréable agrémentée de questions, suspicions, de mystères qui nous tiennent en haleine tout du long, d’autant que nous avons le point de vue des deux personnages principaux. J’ai trouvé la plume d’Erika Boyer addictive et prenante et elle a su apporter une douceur incroyable au roman en dépit des actions et des mensonges qui entourent Rose.

Je recommande cette histoire aux adeptes de romance, elle en vaut le détour.

Avis  4/5 Très bon

Une raison d’espérer Maude Perrier

une raison d'espérer sheonandbooks

Il lui a tout pris. Pourra-t-elle tout lui reprendre ?
Lily est une femme maltraitée par son mari.
Depuis cette grossesse que Denis ne voulait pas.
Depuis Charlotte…
Et si en public le couple Châtelain fait rêver, derrière les portes closes, la réalité est tout autre. Non seulement Lily subit la brutalité de son mari, mais elle doit aussi supporter de vivre sans sa fille qu’elle aime pourtant désespérément.
Jusqu’à cette soirée où tout bascule, et cet accord qui conduit les époux en Australie.
A Perth, Lily fait la connaissance de Tate, un vendeur de Harley Davidson.
Son attirance pour lui est immédiate, irrésistible ; elle tourne vite à l’obsession.
La jeune femme osera-t-elle braver l’interdit ultime et tromper Denis ?
De plus en plus jaloux et possessif, celui-ci lui, ne reculera devant rien pour la garder sous son contrôle. Ira-t-il jusqu’à commettre l’irréparable ? Lily aura-t-elle le courage de relever la tête et de l’affronter ?
Et si en Australie, la jeune femme trouvait enfin une raison d’espérer ?

J’ai aimé ce roman autant que je l’ai détesté !

Lily et Denis sont mariés et ont une petite fille Charlotte, hélas, elle ne vit pas avec eux.
Denis est un bourreau de la pire espèce, il prétend que Charlotte n’est pas sa fille et que Lily l’a trompée et qu’elle continue pendant qu’il est au travail. Tout est prétexte à la cogner, la bafouer, la souiller de toutes les façons possibles. Il en vient même à la couper de quasiment toute relation sociale. Jusqu’au jour, où pour le travail de Denis, ils doivent partir en Australie, Lily rencontre Tate son voisin, et Gosh! Toutes les femmes battues devraient avoir un Tate dans leur vie. Quand Denis se rend compte qu’il est sur le point de perdre sa femme, Charlotte devient sont point de pression et Lily se voit contrainte de « laisser » une dernière chance à son mari, mais la roue tourne et le destin n’est pas toujours clément et dans ce cas tant mieux (Oui!! Je me réjouis de ça ! J’en ai jubilé d’ailleurs!) D’autant que Lily est une femme adorable, elle a l’air pétillante, gentille, douce, elle pourrait être rayonnante si toutes ses qualités n’étaient pas bridées par son tortionnaire de mari qui ne cesse de lui répéter qu’elle n’est rien et qui lui trouve tous les défauts du monde. Je vous parle de Tate ? Trois mots… JE L’ADORE ! Vous vous doutez bien qu’il est l’exact opposé de Denis et il réveille chez Lily des émotions qu’elle croyait mortes.

J’ai dit plus haut que j’aimais ce roman autant que je le détestais, je m’explique :
En tant que femme, lire ce genre de cruautés est quasiment insoutenable, j’ai souvent dû poser la Kobo afin de pouvoir faire la part des choses et me dire qu’il s’agissait là d’une fiction, néanmoins, tout le long, je n’ai pas pu faire abstraction que des millions de femmes subissent chaque jour ces sévices et en meurent. Ne pas pouvoir leur venir en aide m’insupporte. Voilà pourquoi j’ai détesté ce roman.
Toutefois, l’arrivée de Tate dans l’histoire est un second souffle et d’ailleurs, il est le souffle dont Lily avait besoin pour reprendre le dessus, il lui a rappelé ce qu’était la vie, l’amour et surtout le respect, il lui a insufflé la force de se battre et en ça, j’ai adoré ce roman.

Nous avons deux hommes que tout oppose, que se soit dans leur apparence ou dans leur comportement. Denis, le riche toujours propre sur lui au sourire Colgate et au charisme aussi fou que sa santé mentale et Tate le « Bad boy » en Harley avec ses bandanas et ses tatouages au cœur tendre. Les apparences sont trompeuses et il est bon de se le remémorer quelquefois.

Conclusion finale, une nouvelle fois, je suis sous le charme de l’écriture de l’auteure qui, malgré le fait que je me sois senti impuissante face à la situation de Lily, a su faire de son roman coup de poing, un roman coup de cœur.

Note à l’auteure, je me permets le tutoiement.☺️
Maude, même s’il n’y a pas de Canada cette fois et que l’Australie ne m’avait jamais intéressé jusqu’à aujourd’hui, j’affirme que ton roman est un fucking coup de cœur. Aussi, je suis vraiment contente d’avoir vu ton annonce sur FB et je te remercie de m’avoir permis de te (re)découvrir.
D’ailleurs, ta collection « Une femme, un destin » figure dans ma PAL et je sais d’avance que tes romans vont me plaire. ❤

Avis  coup de coeur sheonandbooks5/5 coup de cœur

 

Enregistrer

La fin de l’hiver Maude Perrier

la-fin-de-lhiver-sheonandbooks

Aux yeux de toute sa famille, Manon est une ratée. Aucun travail intéressant. Aucune vie sentimentale.
Rien.
Ses parents sont déçus, son fils Thomas, la méprise.
Elle-même se déteste depuis que son miroir ne lui renvoie que l’image d’une adolescente, au lit avec son oncle Jean.
Traumatisée par les viols qu’elle a subis, Manon ne parvient pas à sortir la tête de l’eau.
Mais un billet de Loto gagnant pourrait bien tout changer.
Loin de la France, la jeune femme va pour la première fois, être confrontée à son passé.
Sera-t-elle assez courageuse pour l’affronter ? Pourra-t-elle avouer à Thomas la vérité sur ses origines ?
Sous le charme de Samuel, leur guide de voyage, Manon osera-t-elle en tomber amoureuse ?
Envie d’évasion ? D’espoir et d’émotion ? N’attendez pas pour découvrir l’histoire de cette femme courageuse qui a été détruite, mais qui, au cœur de l’hiver québécois, va trouver la force de se reconstruire.


Gosh! Quel coup de cœur! ❤

J’avais apprécié le résumé, je m’attendais en revanche à ne pas accrocher avec Thomas, mais finalement, il est un garçon formidable, exceptionnel!

Manon, jeune femme de 26 ans vit avec son fils Thomas de 12 ans, l’âge où avoir smartphone, tablette, Pc, vêtement swag et important voire vital ^^ Néanmoins, les moyens de Manon sont limités et Thomas doit faire sans.
Aussi, il se montre parfois compréhensif et parfois non, certaines de ses remarques blessent profondément sa mère qui a déjà énormément subi pour son jeune âge. Manon a tendance à se sentir « mauvaise mère », parce qu’il ne peut pas avoir ces choses matérielles, mais en réalité, elle est une maman incroyable qui travaille dur pour avoir ce qu’ils ont déjà. Aussi, quand Manon gagne au loto avec deux de ses collègues, près de trente mille euros chacun, elle demande à Thomas de bien réfléchir à ce qu’il veut.

Après avoir réfléchi Thomas voudrait aller au Canada, bien que réticente au départ Manon finit par se laisser convaincre. Les voilà partis pour une semaine de vacances au Québec pour se retrouver et profiter l’un de l’autre. Ce voyage se révélera bénéfique pour tous les deux.

Bien sûr, il y aura un homme dans l’histoire, un homme comme on les aime, tendre, attentionné, à l’écoute et amoureux, mais pas que, ces vacances vont changer leur vie dans bien des domaines. Une nouvelle vie s’offre à eux, Manon aura telle le cran de saisir sa chance ?

Je ne sais pas s’il y aura un tome 2, mais au plus profond de mon cœur, je l’espère. Je me suis tellement attachée aux personnages qu’ils me manquent déjà. Et imaginer ces contrées du Québec m’envoie du rêve. Parce qu’un de mes plus grands rêves est de poser les pieds sur le sol québécois.
La Canada, pays de toutes mes envies d’évasion.

Aussi, je remercie Maude Perrier de m’avoir permis ce formidable voyage et je vous recommande ce roman, l’histoire d’une jeune femme qui essaie de se reconstruire.

Avis 💜💜💜💜💜 5/5 Coup de coeur

 

Enregistrer