Damenndyn, tome 1 : Le grimoire d’Esklaroth Rose Berryl

Auteure: Rose Berryl | Édition: CKR Éditions | Genre : Fantasy | Pages : 467 | Prix Numérique: 3.99€ Papier: 17.96€ | POUR ACHETER CE ROMAN, CLIQUEZ SUR L’IMAGE

Et si tout ceci n’était que le commencement ?
Certains secrets ont été trop longtemps préservés, par peur ou par profit, ne laissant fuser parmi les royaumes qu’une infime partie de la vérité.
Le récit que vous allez découvrir prend son essor au cœur de Lythuste, l’une des cinq îles du Grand Monde. Damenndyn y mène une vie paisible, recluse dans l’enceinte d’un orphelinat où les prêtresses de la déesse Torgani l’ont recueillie enfant.
Poussée par la curiosité, elle découvrira, au fil des pages d’un énigmatique grimoire, l’histoire mystérieuse d’un château maudit, où les habitants vivent des heures sombres.
Très vite, de terribles événements viendront perturber la quiétude de ses journées, plongeant tout autour d’elle dans le chaos.
À dix-huit ans à peine, Damenndyn ne se doute pas encore qu’elle aura à jouer un rôle majeur dans le combat engagé contre les Ténèbres, et qu’elle devra affronter des forces inconnues, d’une puissance terrifiante…

 

Je remercie les éditions CKR pour le service presse et pour m’avoir permis ce début d’aventure.

Dans ce roman, nous rencontrons Damenndyn, une jeune orpheline, un brin rebelle. Un matin, la prêtresse mère la fait demander à son bureau, la jeune fille s’y rend à reculant et reçoit un grimoire, pas n’importe lequel, celui-ci conte l’histoire d’un groupe de chevaliers ainsi que celle du roi Valamdil dans l’affrontement des ténèbres. De retour dans sa chambre, la jeune orpheline se plonge immédiatement dans la lecture du grimoire.
Parallèlement à sa lecture, Damenndyn et ses camarades prennent conscience de certains changements dans l’enceinte de l’orphelinat. En effet, trois orphelins ont disparu, les prêtresses sont plus tendues et plus froides. Il se trame quelque chose et les orphelins comptent bien découvrir de quoi il retourne.

Au cours de notre lecture, nous rencontrons un certain nombre de personnages, mais il est aisé de se repérer. Les principaux étant Damenndyn et Daïron dans un premier temps, puis le groupe de chevaliers dans un deuxième temps.
Nous découvrons les protagonistes en surface, néanmoins j’ai apprécié le personnage de Damenndyn, son côté rebelle comme je le disais plus haut m’a plu et je sens qu’elle n’a pas fini de me plaire.

Dans ce premier tome, l’auteure met en place l’histoire et présente ses personnages. Dans une histoire ou dans l’autre, ils ont chacun leur importance. J’ai aimé l’univers et le décor que Rose Berryl nous livre, il y a un travail vraiment créatif que je salue puisqu’il permet de nous évader. En effet, la plume de l’auteure nous aspire instantanément dans le Grand Monde, et nous prenons plaisir à nous perdre dans ces aventures.

Concernant Damenndyn, je me pose mille et une questions à propos d’elle, tantôt je me dis qu’elle est la fille d’untel, puis je reviens sur mes suppositions en me disant qu’elle est plus susceptible d’être la fille d’un autre… En tout cas, ce que je pense et qui ne change pas, c’est que ce n’est pas un hasard si elle fait ces rêves bizarres et qu’elle entend cette voix. Je pense qu’elle est la fille d’un personnage important et donc qu’elle est destinée à accomplir de grandes choses pour sauver le grand monde. Je recommande cette fantasy et il me tarde de découvrir ce qu’il en est réellement. Cette histoire m’intrigue et je veux savoir si mes suppositions sont bonnes où si je suis à côté de la plaque^^

Avis 4/5 Très bon

 

Publicités