Sweet Home, Tome 1 Tillie Cole

Molly, brillante étudiante d’Oxford, n’a plus grand-chose à espérer de sa vie en Angleterre quand elle s’envole pour l’Alabama. Le dépaysement est total, et elle a tout à apprendre de cette nouvelle vie qui s’offre à elle. Tout est si différent ici – plus lumineux, plus vivant. L’étudiante découvre la passion des Américains pour le football et succombe au charme de Roméo, quaterback au corps d’Apollon, mascotte de l’université. Cette rencontre inattendue entre deux êtres que tout oppose va changer sa vie à jamais. Mais ces Roméo et Juliette de temps modernes parviendront-ils à surmonter les obstacles qui se dressent entre eux ?

Bordel, quel livre ! Je n’ai rien lâché de la journée.

Dans Sweet Home, nous suivons Molly , une jeune femme que la vie n’a pas épargnée. En avance sur ses études, elle s’envole en Alabama avec Mme Ross, une prof de philo qui la prit sous son aile et qu’elle assiste
Le premier jour, Molly va rencontrer Rome, le quarterback de la Crimson Tide. Une première rencontre plus ou moins banale, par contre la deuxième…
Ces deux là, nous font entrer dans leur bulle instantanément, et on découvre tout au long du roman
que même s’ils sont visiblement faits l’un pour l’autre, la vie leur impose obstacle sur obstacle entre passé pesant, révélations lourdes, ce roman traite de bien des sujets.

Pour ce qui est des personnages, Molly est intelligente, comme Roméo j’ai apprécié qu’elle n’ait aucune connaissance en football américain. C’est une jeune femme simple, qui a soif de connaissance, ses études sont son ancre et elle se considère comme une « nerd », mais je la vois brillante, canon, cultivée, vraie, forte vraiment forte, sans chichis et avec un petit caractère qui m’a beaucoup plu. Elle est le type de personnage que j’adore, le genre « j’ai l’air innocente, mais il ne faut pas me marcher sur les pieds ».
Quant à Roméo, il est tout l’inverse ou presque. Il est l’archétype du bad boy, du moins en apparence. En creusant, on découvre un jeune homme intelligent, doué, doux (pas toujours^^) attentif, mais surtout on le découvre brisé.
Molly Juliette Sheakspeare et Roméo « Flash » Prince étaient faits pour se rencontrer et ils sont si attachants qu’on en redemande.

Dans ce premier tome, l’auteure traite de plusieurs sujets difficiles, comme le deuil, la violence et bien d’autres, elle manie tout cela avec une plume addictive à souhait, fluide et émouvante. Une nouvelle fois Tillie Cole frappe fort, j’ai dévoré ce roman, néanmoins je n’ai pas eu de coup de cœur. En revanche, je pense l’avoir pour le tome 2 qui sera le point de vue de Roméo, Tillie Cole entrera certainement plus dans les détails du passé de Rome (du moins, je pense et je l’espère), je m’attends donc à un roman un peu plus poignant.

En bref, une auteure talentueuse que je vais aimer suivre.

Avis  5/5

Publicités

Désinhibition Lara Game

Quand la vie tue, que la douleur est insupportable, que le passé est trop présent et que les remords rongent. Comment garder espoir? Un soir, une rencontre, un regard, quelques secondes et tout bascule. Quand la passion possède et obsède, dans un monde inconnu où les blessures se réveillent.
En sortiront-ils indemnes ou détruits à jamais ?

Que dire… Ce roman est digne des plus grandes montagnes russes ^^

Nous découvrons Angelina, une jeune femme abîmée par son lourd passé, une mère malade qui s’est suicidée, un père violent et j’en passe, autant dire qu’il y a mieux comme début de vie et forcément, ça laisse des traces. Néanmoins, elle est devenue une femme de caractère et on le sent dès sa première rencontre avec Jack, cet homme culotté, ce macho qui lui fera perdre la tête. Jack est un homme autoritaire, au lourd passé lui aussi et abîmée par la femme qu’il a aimée.

Je dois dire que nos protagonistes se sont bien trouvés, tandis qu’Angelina ne supporte pas le contacte avec la gente masculine, Jack lui fuit les sentiments et ce qui s’apparente à l’amour, cependant, ils sont inexplicablement attirés l’un par l’autre et décident de voir où cela les mène. C’est à ce moment, qu’on vit une histoire telle des montagnes russes, tout deux, soufflent le chaud et le froid à plusieurs reprises.

J’ai parfois eu un peu de mal avec Jack, mais je reconnais qu’il est l’homme qu’il faut à Angelina, d’autant qu’il la délivre petit à petit de son passé. J’ai vraiment apprécié leur histoire,.. Lara Game nous livre un roman dont le sexe est pas mal présent et nos personnages sont insatiables, ce qui ne me dérange pas personnellement. J’ai également apprécié le suspens qu’elle laisse planer au fil de l’histoire pour finir en beauté, la surprise est totale et je ne m’y attendais vraiment pas.

En bref, un roman addictif, des personnages aussi piquants qu’attachants.
Quant à la plume de l’auteure, elle est intrigante et moderne.
Je suis conquise par Désinhibition et il me tarde de retrouver Jack et Angy surtout après cette fin.

Avis 4/5 Très bon

Calendar Girl « Mars » Audrey Carlan

Avant de s’envoler vers sa prochaine mission, Mia fait un petit séjour à Las Vegas où elle retrouve sa soeur et sa meilleure amie. Elle en profite pour aller rendre visite à son père qui est toujours dans le coma.
Elle a rendez-vous avec son usurier pour lui remettre le deuxième versement, et cette rencontre n’est pas des plus sympathiques ! Mais la voilà à nouveau dans un avion, direction Chicago, pour y retrouver le bel Anthony Fasano, propriétaire d’un restaurant italien.

Point Positifs

L’écriture
Le tournant de l’histoire
La surprise


Point Négatifs

Il n’y en a pas^^

Ce mois-ci, Mia doit jouer la fiancée d’Antony, je dois dire que cet homme m’a donné l’eau à la bouche. On le dit bien foutu genre enfin Mia le dit, il ne m’en fallait pas plus pour me retrouver en love ^^ Non sérieusement ! J’ai beaucoup aimé découvrir Mia, une nouvelle fois sous un autre jour. Elle s’est montrée compréhensive, amicale et de bons conseils. Ce qui a permis à Tony d’ouvrir les yeux sur certaines choses, il a pu aller de l’avant et se désencombrer des chaînes qui l’entravaient.
J’ai apprécié nos personnages principaux et « Papi » qui a énormément de mérite, en effet vivre dans l’ombre d’une autre personne ne doit pas être facile et pourtant, il est toujours là.

Bref, Mars a été une véritable surprise enfin, non, je l’ai sentie à des kilomètres, mais, j’ai été agréablement surprise par le dénouement de l’histoire. Gros plus pour la St Patrick dans ce bar, j’ai adoré l’altercation qu’il y a eue avec Tony qui vient à la rescousse de notre belle.

L’auteure me bluffe un peu plus chaque mois et j’ai hâte de lire la suite, je trouve ça vraiment sadique d’ailleurs de nous faire attendre tous les mois comme ça lol

 

Avis 5/5

 


L’avez-vous lu ?
Avez-vous aimé ?

Never forget & Never forgive Monica Murphy

Mensonges. Trahison. Secrets. Amour. L’entrée fracassante d’une grande voix de la romance contemporaine dans l’univers sombre et bouleversant de la dark romance.

Quand Ethan s’est lancé à la recherche de Katie, la fille qu’il a sauvée des griffes de son kidnappeur, huit ans plus tôt, il voulait simplement s’assurer qu’elle allait bien, qu’elle avait repris le contrôle de sa vie, qu’elle était heureuse, peut-être. Enfin, ça, c’est l’excuse qu’il s’est donnée, car, à la seconde où il a posé les yeux sur elle, il a su qu’il voulait plus. Beaucoup plus. Alors, il a fait tout ce qu’il s’était toujours interdit : il est entré dans sa vie, sous son nouveau nom, sa nouvelle identité. Et, chaque jour qui passe, il s’enfonce un peu plus dans le mensonge.

Mais comment faire autrement, alors qu’il est le fils du monstre qui a changé sa vie à jamais ?

 

Points positifs  
Scénario
Personnages
Thèmes abordés
Happy End
Plume de l’auteur


Point négatifs
Un événement assez gros (too much)dans Never Forgive,
mais pas totalement impossible en RL

 

Deux romans dans la catégorie Dark Romance. Je le classe pour ma part dans une DR soft, rien à voir avec ma première DR qui était L’enlèvement d’Anna Zaires, par exemple.

Dans cette histoire, nous rencontrons Katie, une jeune fille de douze ans en quête d’indépendance… Une quête qu’elle paiera cher. En effet, elle se fait kidnapper par Aaron, un bourreau qui pendant trois jours la violente à plusieurs reprises, jusqu’à ce que Will, le fils de ce dernier la libère et l’accompagne au commissariat. Will devient alors son héros, alors que tous le pointent du doigt, mais Katie le défend corps et âme et pendant des années, elle ne cesse de penser à lui, même si elle n’a plus aucun contact avec lui. Huit ans après la terrible épreuve de Katie, sa vie se retrouve une nouvelle fois bouleversée par un homme, Ethan, un homme dont le contact ne l’éprouve pas, un contact qui au contraire l’apaise et qui la ramène parfois à Will de par sa douceur et son attention envers elle.

J’ai beaucoup aimé les personnages, Katie est devenue une femme qui essaie tant bien que mal de vivre une vie « normale » pour une jeune femme de vingt ans. Elle est une femme douce et forte, elle apprend à se reconstruire et sa rencontre avec Ethan la pousse a aller de l’avant malgré ses doutes, ses peurs et ses complexes. Quant à Ethan, il est un jeune homme que la vie n’a pas épargnée, traumatisé par un père complètement fou et abandonné par sa mère. Il est incroyablement patient avec Katie, doux, protecteur et il se préoccupe vraiment du bien être de cette dernière. Un homme en or malgré son omission.

Dans ces romans, l’auteure a su doser parfaitement le dark et la romance. Elle a également su mettre la « reconstruction de soi » de Katie en avant. Je recommande cette lecture et j’espère qu’elle vous plaira autant qu’à moi.

Avis 5/5 Vraiment très bon


 Les avez-vous lus? Avez-vous aimé?

Sexy Boss Cathy Williams, Abby Green, Miranda Lee

sexyboss-sheonandbooks

Elles sont entrées à leur service, ils vont finir à leurs pieds. Kane Marshall, Romain de Valois, Theo Miquel. Trois jeunes chefs d’entreprise à qui rien ni personne ne peut faire perdre le contrôle. Sauf, peut-être, Jessie, publicitaire à la détermination hors du commun, qui va très vite prouver à Kane qu’il n’est pas le seul à savoir ce qu’il veut. Ou encore Sorcha, mannequin belle à couper le souffle, bien décidée à prendre sa revanche et à montrer à Romain de quoi elle est capable.Et enfin, Heather, qui, même si elle est bien moins riche et influente que le tout-puissant Theo, ne se privera pas de le mettre à ses pieds. Sexy Boss saura ravir toutes les fans de rencontres amoureuses au bureau empreintes de rivalité et de passion.

Premier Sexy Boss: Kane

Jessie, mère célibataire accepte une mission pour un détective privé, elle doit séduire un homme dont la femme a des doutes, sauf que l’homme en question a un frère jumeau (divorcé) et que c’est lui qu’elle séduit.
L’histoire de Kane et Jessie se déroule sur seize chapitres, soit un peu plus d’une centaine de pages.
C’est une histoire plutôt sympathique, mais j’ai trouvé que « L’AMOUR » arrivait trop vite, Kane la veut, elle et pas une autre, quant à Jessie, elle est méfiante et sarcastique et puis… Pouf! Il suffit d’une bonne action de Kane pour qu’elle se rende compte qu’elle aussi est amoureuse. Pour le coup, ça prise de conscience m’a fait toute drôle… ^^

Deuxième Sexy Boss: Romain

Sorcha est mannequin et huit ans plus tôt, elle a vu sa carrière réduite à néant par un homme, Romain, Sorcha travaille dans l’agence de la tante de ce dernier, aussi quand Romain est à la recherche d’un modèle pour sa campagne et qu’il la rencontre lors d’une soirée mondaine, il est catégorique ça sera, elle, malgré les réticences qu’il a envers elle et son passé.
L’histoire se déroule une nouvelle fois sur 16 chapitres, sympathique elle aussi, Romain est un homme sûr de lui et parfois intransigeant, il a tendance à ne pas accorder le bénéfice du doute et tire souvent des conclusions hâtives. Sorcha quant à elle, je l’ai trouvé, trop gentille, trop docile, j’aurais aimé la voir plus hargneuse envers lui, j’ai néanmoins apprécié les fois où elle a su le remettre à sa place.
J’ai apprécié l’histoire malgré une fin précipité.

Troisième Sexy Boss: Théo

Heather est femme de ménage est s’occupe de l’entreprise où Théo règne en maître, un soir, après avoir eu un malaise, elle se retrouve dans le bureau de Théo à la suite de quoi sa vie va changer.
Premièrement, elle va perdre son emploi, mais le beau sexy boss lui en proposera un après quoi ils vont tous les deux jouer la comédie devant Litsa, la mère de Théo qui vient de subir une chirurgie cardiaque…
Toujours une histoire sur seize chapitres, cette histoire est celle qui m’a le plus fait grincer des dents.
Théo m’a écorché au plus haut point. En effet, il est superficiel, arrogant et parfois mesquin, Mr aime les femmes grandes et minces, les autres ne sont que des êtres insignifiants, il ne considère donc pas Heather comme intéressante, elle s’habille bien trop mal pour ça malgré un visage relativement joli.
Quant à Heather, c’est une femme qui comme beaucoup, n’a pas grande estime d’elle-même, elle se compare souvent à sa sœur Claire qui est visiblement beaucoup plus jolie et peut-être est-ce vrai, mais, sa sœur est aussi, hautaine, profiteuse et vaniteuse à souhait, tout le contraire d’Heather, qui est une femme simple, gentille et agréable. J’ai d’ailleurs eu un coup de cœur pour son personnage et j’ai aimé sa petite rébellion vers la fin, enfin, elle commence à s’affirmer.


En bref, Sexy Boss ça passe, mais il n’est clairement pas le roman de l’année et au final, même si elle est en mode « avance rapide » j’ai préféré l’histoire de Kane & Jessie parce que même, s’il est homme sûr de lui, il n’a jamais était odieux avec Jessie au contraire.

Avis Bon sheonandbooks3/5

Honeytrap Olivia Miller

honeytrap sheonandbooks

Riley McDean est une belle et brillante étudiante londonienne, branchée et passionnée de littérature, en couple avec un gentil garçon : tout semble sourire à cette jeune femme qui mène une existence en apparence sans vagues. Pourtant, la vie de Riley est bien plus périlleuse et exaltante qu’il n’y parait. Parce que parfois, voyez-vous, elle devient une autre : Marilyn Kane, Honeytrap, payée pour séduire des hommes mariés. Et cette double vie d’étudiante et de femme fatale lui convient parfaitement… Jusqu’au jour où on lui confie un dossier un peu particulier. Lui, c’est Crawford Holloway, le
dossier 418. Il est en couple, beau, très beau même. Sûr de lui, intelligent, malicieux, féru de littérature et sportif, Crawford est tout à fait le type d’homme qui plaît à Marilyn Kane. Mais il reste un dossier, un simple dossier à traiter. Et ça, Marilyn
Kane ne doit pas l’oublier…

Et bien! Sacrée vie que mène Riley/Marilyn!

Dans ce roman, nous rencontrons Riley, une étudiante en lettres, qui ne veut pas d’une vie plate semblable à celle de sa mère et sa sœur. Honeytrap est le job rêvé pour elle, il casse sa routine d’étudiante, pimente sa vie et ça paye bien, en effet, Honeytrap est une agence ou les femmes sont payées pour séduire et tester la fidélité des maris dont les clientes doutes.
Aussi, en étant dans la peau de Marilyn Kane, Riley se permet d’être une femme qu’elle ne sera jamais…

J’ai apprécié les deux facettes de l’héroïne, d’un côté, elle est une jeune femme avec des doutes et pas toujours sûre d’elle et de l’autre, elle est une femme fatale avec une confiance en elle inébranlable. Riley a toujours su faire la part des choses entre vie privé et vie professionnelle, jusqu’à l’arrivée du dossier 418… J’ai trouvé intéressant de voir comment, pour ce dossier les deux personnalités se confondent, de quoi devenir dingue pour notre héroïne

L’auteur nous livre une histoire d’un point de vue omniscient, j’avoue ne pas en être fan, néanmoins, j’ai apprécié ma lecture et passé un agréable moment dans la peau d’une Honeytrap.

Avis Bon sheonandbooks 3/5 Bon

Calendar Girl « Février » Audrey Carlan

calandar girl fevrier sheonandbooks

Mia se rend à Seattle où elle sera la muse d’un célèbre peintre français.

L’amour sur toile, tel est le titre de l’œuvre du bel artiste avec lequel elle va partager ce mois qui sera riche en émotions. Il faut dire qu’Alec est surprenant dans son travail et qu’il a cette manie si sexy d’utiliser des expressions françaises lorsqu’il s’adresse à Mia.

Une préférence pour cette mission et pourtant, Alec ne me disait rien qui vaille…

Ce mois-ci, Mia doit être la muse d’Alec, un artiste français.
J’ai beaucoup aimé la vie qu’elle mène avec lui à Seattle et le côté atelier, artiste m’a conquise. Alec voit à travers Mia et lui montre dans ses tableaux la femme qu’elle est réellement et nous découvrons une Mia sous un autre jour, je l’ai trouvé plus profonde dans ce roman.

Quant à Alec, je m’imaginais déjà, ce côté odieux que le monde donne aux artistes français et peut-être qu’ils le sont me direz-vous, mais je n’aime pas ça. ^^Bref, ici, je découvre un artiste talentueux, touche-à-tout et passionné par ce qu’il produit (normal, oui je sais^^) et je le redis, j’ai été conquise en cela.
J’y découvre aussi un homme, qui vit au jour le jour, qui aime une femme pour un mois, mais qui sait aussi que son cœur est pris et qui ne prends que ce qu’elle lui donne. Il ne la pousse pas et avec de par son travail, lui fait prendre conscience de certaines choses. Les Français sont des magiciens rooh ^^

J’appréhendais cette lecture dans le sens où je me demandais : mais comment faire mieux ? Parce que, oui, j’ai vraiment beaucoup aimé Wes et avec Mia, ils vont bien ensemble, mais j’aime encore plus Alec et Mia… Et si, au cours de l’année elle tombée amoureuse d’un autre? Pour l’heure, Tony ne me tente pas, un peu comme Alec au début, il ne me dit rien de bon, pourtant, je suis certaine qu’une fois le nez dedans, je vais tout simplement adorer. L’auteure sait piquer notre curiosité comme il le faut et je me demande ce que Mia va apprendre d’elle en ce mois de Mars. Audrey Carlan me bluffe et j’espère, qu’elle saura le faire tout au long de l’année.

 

Avis Très bon sheonandbooks4/5 Très bon

Calendar girl Audrey Carlan

calandar girl janvier sheonandbooks

Mia vit seule avec son père et sa petite soeur à Las Vegas. Elle veut devenir
comédienne. Depuis le départ de sa mère, son père boit et joue. Il emprunte
1 million de dollars, qu’il perd et ne peut rembourser.
Le prêteur sur gages l’expédie dans le coma. Mia doit ainsi assumer la dette
de son père sous peine que sa petite soeur et elle subissent le même sort.
Un contrat mensuel de 100.000 dollars : elle deviendra escort girl. Suivez les
aventures de Mia chaque mois, découvrez avec elle une nouvelle ville, une
nouvelle vie et un nouvel homme…

Cette série fait beaucoup de bruit et pour moi elle commence fort.

Nous rencontrons Mia, une jeune femme de Vegas, qui visiblement tombe vite en amour, son dernier petit ami en date, un usurier, menace la vie de son père si ce dernier ne le rembourse pas. Mia se voit contrainte d’accepter le job que sa tante lui propose, celui de d’Escort girl.
Ce premier mois en tant qu’escort, elle le passe avec Wes, un jeune scénariste à l’avenir prometteur. Mia doit pour ce contrat tenir à distance les croqueuses de diamants lors des soirées mondaines auxquelles Wes est convié ainsi, il pourra sans être gêné parler avec les personnes importantes pour sa carrière. Mia joue très bien sans rôle, néanmoins, je trouve que l’histoire est plus accès sur leur petite idylle et le fait qu’elle ne doit pas tomber amoureuse que sur son contrat. L’histoire reste tout de même agréable à lire, parfait pour se détendre donc.

J’ai beaucoup aimé ce premier tome qui est une belle mise en place de l’aventure « Escort ». J’ai d’ailleurs hâte d’aller à Seattle pour la prochaine mission de notre héroïne. Je sens d’ailleurs qu’elle va-nous en faire voir de toutes les couleurs.
J’ai également pas mal accroché avec Wes et je me pose quelques questions le concernant lui et la suite…

Bref, vous l’avez compris me voilà prise dans le mouv’ de Calendar Girl.

Avis Très bon sheonandbooks4/5

 

Leo’s Chance Mia Sheridan

leo's chance sheonandbooks

Chaque histoire a deux versants. Dans le premier tome de la série, Evie a raconté sa version, cette fois c’est au tour de Léo.

Leo a cherché Evie et a fini par la retrouver. Mais elle ne l’a pas reconnu. Surpris, et ne sachant pas comment justifier ses années de silence, il se fait passer pour un autre, un certain Jake Madsen. Il fait croire à Evie que Leo est mort dans un accident de voiture et qu’il lui avait fait promettre de veiller sur elle. Ils passent beaucoup de temps ensemble et nouent des liens très forts ! Parallèlement, Leo raconte sa version de l’histoire depuis le moment où il a rencontré Evie à l’orphelinat jusqu’à leurs retrouvailles. Pour essayer de chasser ses vieux démons et de comprendre le sens de son comportement, il entame une thérapie. Mais son but ultime est de reconquérir d’Evie. Pourra-t-il se faire pardonner des années d’absence et des mois de mensonges ?

 

Que dire de ce roman ?
J’avais déjà adoré le point de vue d ‘Evie dans Leo, mais Leo’s Chance m’a complètement transporté.

Je ne suis pas fan des romans reprenant la même histoire sous un point de vue différent en général (je dis ça, mais j’en lis plus qu’avant^^) néanmoins, après Leo, j’avais vraiment envie de savoir ce que Jake avait ressenti en étant avec la femme de sa vie tout en se faisant passer pour un autre. Du coup, Leo’s Chance tombe à pic et j’étais obligé de le lire, d’autant que Mia Sheridan nous livre ici ce qu’il a vécu pendant ces huit ans avec Phil et Lauren ses parents adoptifs ainsi que sa reconstruction psychologique avec son psy dit « Doc » qui l’a énormément aidé et poussé à aller de l’avant. Doc a été comme une sorte de père de substitution dans cette reconstruction.

Si j’ai parfois trouvé Jake autoritaire et sûr de lui dans le premier tome, je suis tombé en amour pour lui dans le second.
Quant à Evie, j’avais énormément apprécié son personnage pour sa force, son altruisme, sa gentillesse et sa capacité à rester une femme adorable malgré son passé, aussi dans ce roman, ce côté de sa personne est beaucoup mis en avant par Leo ça la rend exceptionnelle et je l’apprécie d’avantage.

Je l’ai dit dans ma chronique précédente, mais Mia Sheridan est vraiment talentueuse, elle est officiellement une de mes auteures préférées.

J’ai passé un agréable moment en compagnie de Leo et Evie, ils forment un beau couple et on sent qu’ils sont faits l’un pour l’autre.

 

Avis 5/5💜💜💜💜💜 Coup de cœur

Enregistrer

Leo Mia Sheridan

leo mia sheridan sheonandbooks

Evie et Leo se sont rencontrés à l’orphelinat où ils se sont liés d’une amitié indéfectible. En grandissant, leur amitié s’est transformée en un amour profond. Ils se sont promis que dès qu’ils auraient dix-huit ans et qu’ils sortiraient de leur foyer d’accueil, ils vivraient ensemble et construiraient une vie.

Mais, contre toute attente, Leo est adopté alors qu’il est adolescent et quitte le foyer pour une autre ville. En partant, il promet à Evie de l’appeler dès qu’il est installé et, surtout, de revenir la chercher dès sa majorité. Mais elle n’aura plus jamais de ses nouvelles…

Huit ans plus tard, Evie s’est reconstruite. Elle a un travail, des amis, elle est heureuse. Jusqu’à ce qu’un homme étrange fasse irruption dans sa vie, lui expliquant qu’il est là de la part de Leo qui souhaite savoir si elle va bien. Evie est attirée par cet homme au charme dévastateur, mais elle ne sait pas si elle peut lui faire confiance ou s’il cache un secret au sujet de la disparition de Leo.

Saura-t-elle faire la part des choses ?


Damn
!!!
Cette fin ! Prenez-moi pour une dingue si vous le voulez, mais j’ai crié pendant trois minutes haha

Evie est une jeune femme qui n’a pas été gâtée par la vie, reste malgré tout une femme souriante, joviale et altruiste.
Son enfance, adolescence aurait pu la rendre aigrie, cynique et froide, mais il n’en est rien, elle se contente de ce qu’elle a.
J’ai vraiment aimé ça chez elle. Elle est une belle personne et on s’attache vite à elle.

Elle mène sa vie de femme tranquillement sans jamais avoir eu de nouvelle de Leo ce jeune homme dont elle était amoureuse adolescente et qui lui avait promis d’être là pour elle à ses 18 ans. Aussi, elle se retrouve toute chamboulée quand elle apprend que l’homme qui la suis depuis quelque temps, Jake, lui est envoyé par Leo afin de s’assurer que tout va bien pour elle. Evie est amenée à revoir Jake, elle se sent en sécurité avec lui, il lui inspire confiance et il l’attire physiquement. Elle décide de se fier à son instinct en sortant avec lui et il se montre possessif et autoritaire, mais pas dans le mauvais sens plus dans celui où, il veut la protéger et la chérir. Pile, ce qu’il faut pour faire craquer notre Evie.

J’étais assez réticente face au résumé du livre, je m’attendais à un roman avec des jeunots niais (allez savoir pourquoi ^^). Et je me retrouve avec « ÇA » Gosh!! Que je suis contente d’avoir ouvert ce roman. L’histoire est totalement différente d’Archer Voice, voir moins profonde bien que la vie d’Evie soit délicate et bien que je ne m’attendais pas à un  coup de cœur pour Leo, je suis agréablement surprise et j’ai pris énormément de plaisir à glisser les pages de ce roman finalement trop court (j’en veux plus et je suis trop impatiente).

Une fois de plus Mia Sheridan nous transporte et nous prouve quelle talentueuse auteure elle est.

 

Avis 💜💜💜💜 4/5 Très bon

Enregistrer