Galatéa, tome 1: Évanescence Mmonia Sommer

Auteure:Monia Sommer | Édition: Anyway Edition | Genre : Fantasy | Pages : 412 | Prix Numérique: 6.99€ Broché: 18.90€ | POUR ACHETER CE ROMAN, CLIQUEZ SUR L’IMAGE

 

Sur une planète de glace et d’hiver éternel. Galatéa, la princesse guerrière apprend à maîtriser ses pouvoirs.
Jeune et un peu naïve, elle se retrouve livrée à elle-même au cœur d’un monde inconnu.
Lorsqu’une guerre éclate, menée par une ennemie puissante à la tête d’une redoutable armée d’Enchantombres dotés de pouvoirs défiants toute logique, le monde de Galatéa bascule. Galatéa comprend que ses actions peuvent sauver ou condamner de nombreuses vies. Malgré tous ses efforts, le danger se referme sur elle comme un étau.

 

Je remercie chaleureusement Monia Sommer pour le service presse et donc de m’avoir permis de découvrir Galatéa.

Dans ce roman, nous faisons la connaissance d’une jeune princesse guerrière, Galatéa. Elle et ses amies s’entraînent chaque jour au combat afin de maîtriser leurs pouvoirs et de les faire évoluer en cas de guerre . La princesse ne prend pas ses entrainements au sérieux ce qui lui vaut d’ailleurs quelques remontrances de sa mère.
Arrive un jour, où l’univers est menacé par une nouvelle planète dont les habitants sont maléfiques, les Enchantombres et Cosmica, l’Ultime Puissance veulent conquérir chaque planète, chaque royaume, mais surtout ils veulent Galatéa

Parlons des personnages, de Galatéa pour commencer,  je n’ai pas vraiment accroché avec elle, pourtant c’était bien parti, mais au fur et à mesure de l’histoire, j’ai ressenti trop de contradictions par rapport à elle. Tantôt guerrière et battante, tantôt faible et pas vraiment à sa place, comme si elle avait toujours besoin de quelqu’un pour la diriger. Il en va de même pour ses amies et guerrières, je les ai souvent trouvé trop peu sûres d’elles. J’ai trouvé ça dommage, mais peut-être est-ce dû à leur jeune âge et aux entrainements pas pris au sérieux, où peut-être, est-ce moi qui en attendais trop de l’héroïne…
Galathée, la reine et mère de Galatéa est une femme qui fait preuve de sagesse et de bravoure. Elle est tendre avec sa fille et ses guerrières, mais se montre impitoyable avec ses ennemis. J’ai vraiment apprécié son personnage.
Sao, ce jeune guerrier et amoureux de Gala, s’est toujours montré valeureux, prêt à combattre et à apporter son aide aux guerrières même sans aucun pouvoir. J’ai beaucoup aimé ce début histoire entre notre princesse de glace et lui.
Quant à Arusune et Uptanne, princesses guerrières et cousines de Gala, je les ai appréciées aussi, les voir combattre aux côtés de Galatéa, Naiad, Larissa et Despina a été fort attrayant.

 

Concernant le roman dans sa globalité, il est découpé en cinq livres (cinq parties) j’ai pris beaucoup de plaisir à lire les deux premiers. J’ai tout de suite été emportée, l’auteure m’a happé dans son histoire et je me voyais déjà avoir un coup de cœur, malheureusement il n’est pas venu.
Je m’explique, à partir du livre trois, j’ai trouvé certains passages plus longs toutefois d’autres passages sont vraiment intéressants, comme les flashbacks de la reine par exemple, sur le coup nous nous demandons pourquoi ils sont présents et puis au fil de l’histoire, ça se met en place et nous soupçonnons donc le pourquoi du comment. J’ai également beaucoup apprécié l’action soutenue du roman, même si je m’attendais à une héroïne plus « badass ».
Je tiens vraiment à souligner un point qui me semble important, à savoir la créativité de l’auteure. Elle nous offre tout au long de son roman, un décor époustouflant ainsi qu’une histoire travaillée et rechercher. En effet, les noms des personnages ne sont pas choisis à la légère et les paysages sont tellement bien décrits qu’on en oublie l’endroit où nous nous trouvons réellement et Galatée m’a envoyé du rêve à foison. ❤
Quant à la plume de Monia Sommer, elle est fluide et captivante, l’auteure nous plonge dans un univers qu’elle gère avec brio et j’ai tout de même passé un bon moment en compagnie de tout ce monde.

 

Avis j’hésite entre 3 et 4 alors va pour un 3.5 😉

Publicités

Friend Zone Mickaël Parisi

Auteure: Mickaël Parisi | Auto-édité | Pages : 328| Prix Numérique: 4.99€ Broché: 13.98€ | POUR ACHETER CE ROMAN, CLIQUEZ SUR L’IMAGE

Thomas Grant est un détective privé, n’existant plus légalement aux yeux du monde, et offrant ses services sur le « Dark Web ». En plus d’être intolérant et misogyne, son addiction à l’alcool et aux armes à feu font de lui un être ingérable dans chaque situation impliquant un quelconque rapport social. Sa route va croiser celle d’Opaline, jeune fille Végan, dont le frère s’est retrouvé embrigadé dans une secte intitulée « Les trentenaires ». Persuadé de pouvoir sauver facilement le frère d’Opaline, Grant se lance dans une mission sauvetage sans plan et sans idée. Tout ne se passera évidemment pas comme prévu…

Je remercie Mickaël Parisi  pour ce SP qui m’a permis de retrouver Grant le personnage mythique de Néant.

Dans ce tome nous retrouvons Grant pour une mission qui a eu lieu avant sa rencontre avec Marlon (Marion). Il est contacté par Opaline, qui a besoin de lui pour faire revenir son frère à la raison et comme d’hab rien ne se passe comme prévu.

Dans ce spin-off de Néant, Grant nous prouve qu’il est d’une patience et d’une gentillesse extrême, surtout quand Sylvain, Yilmaz ou Guillermin sont de la partie x) quant à Opaline, aux premiers abords elle parait posée, mais elle devient vite aussi tarée que Grant. L’auteur nous offre un duo de folie avec moult péripéties. J’ai beaucoup aimé leur relation de chien et chat toujours à se provoquer et en même temps ils ont cette espèce de complicité qui les rend complémentaires dans cette aventure.

Concernant le roman dans sa globalité, je l’ai trouvé peut-être moins horrifique que le premier tome, mais ne vous méprenez pas, il l’est quand même. Quant à la plume de l’auteur elle est toujours aussi crue, aussi provocante et parfois même loufoque notamment avec Cannelle ^^ J’ai aimé ça pour le premier tome et j’aime toujours autant pour le deuxième. Alors, c’est évidemment un roman qui ne peu pas plaire à tout le monde, parce que l’humour noir, la violence, la vulgarité ne plaisent pas toujours, mais perso, j’ai été dans mon élément (certains propos m’ont rappelé mon frère et nos délires), je me suis donc tapée quelques barres et je suis ravie d’avoir pu vivre cette mission sauvetage ratée ou pas…

Avis 4/5

 

Le secret du vent Mélanie De Coster

 

Auteure: Mélanie De Coster | Édition: Books On Demand | Genre : Fantasy | Pages : 192 | Prix Numérique: 1.99€ Broché: 9.50€ | POUR ACHETER CE ROMAN, CLIQUEZ SUR L’IMAGE

Comment survivre sur une petite île de Bretagne quand on est une sorcière ? En refusant d’accepter ses pouvoirs. C’est le choix que Gwenaëlle a fait des années plus tôt.
Mais le vent souffle, les légendes se réveillent… Et le passé de Gwenaëlle et de celles qui l’ont précédée la rattrape. Alors que les éléments se déchaînent et que les événements se précipitent, comment assumera-t-elle son héritage ?

Je remercie chaleureusement Mélanie De Coster de m’avoir proposé son roman en service presse. J’ai adoré vivre son histoire.

Dans ce roman, nous rencontrons Gwenaëlle à sa naissance pour la retrouver des années plus tard, elle est devenue l’a guérisseuse de cette petite île qui la vu grandir et une part de mystère l’entoure. Aussi les habitants sont mitigés, certains sont bons et soutiennent Gwenaëlle, tandis que d’autres, la considère comme une sorcière malfaisante et lui mettent sur le dos tous les malheurs de l’île. Quand un inconnu débarque et s’installe dans une maison dite hantée, les langues se délient, les rumeurs sur Gwenaëlle vont bon train surtout quand ils apprennent que l’inconnu n’est pas si inconnu. Le passé refait surface, des révélations sont faites, des actions sont menées. Qui est-elle vraiment et échappera-t-elle à son destin ?

Gwenaëlle est une jeune femme forte à la douceur inouïe, elle est agréable, compréhensive, toujours prête à apporter son aide. Elle est aussi une jeune femme mise à l’écart et seule parce que les gens ont peur de sa magie. J’ai beaucoup aimé son personnage, je l’ai trouvé très attachante.
Quant à Maël, j’avoue que lorsqu’il a commencé à tourner autour de Bénédicte, il m’a agacé, néanmoins, j’ai apprécié son personnage. S’il est vrai qu’il ne comprend pas toujours tout à ce qu’il se passe avec Gwenaëlle, il a su être présent pour elle quand tous ont commencé à lui tourner le dos, et l’aide qu’il lui apporter n’est pas négligeable. J’ai apprécié leur lien et leur rapprochement…

Concernant le roman dans sa globalité, j’ai eu un véritable coup de cœur pour cette histoire, plus les pages se tournent, plus nous voulons découvrir ce qui se trame sur cette île et sur le passé de Gwenäelle. L’auteure nous tient en haleine tout du long et la plume de Mélanie De Coster est prenante, addictive et fluide. Je recommande bien évidemment ce roman qui nous transporte tranquillement.

Avis: 5/5 coup de coeur

Les méditations des super-héros Louis Legrand & Bettina Braskó

Auteur: Louis Legrand | Illustratrice: Bettina Braskó| Auto-édité | Genre : Album jeunesse (5 ans et +)| Pages : 60| Prix Numérique: 6.22€ Broché: 12.93 € Audible: 6.88€ | Siteweb de l’auteur: ICI | POUR ACHETER CE ROMAN, CLIQUEZ SUR L’IMAGE

 

Les Méditations des super-héros » est un parcours de méditation à destination des plus jeunes. Celui-ci comprend 16 méditations enchantées sur le thème des super-héros. Il permet aux enfants de comprendre toutes les choses dont ils sont capables dès lors qu’ils portent une attention consciente à eux et au monde.

Avec Pipine, nous remercions Louis Legrand pour ce service presse ainsi que pour sa confiance.

Je cherchais des idées de temps calmes pour Pipine et elle-même me propose parfois de faire de la relaxation, donc même si ce n’est que par période, nous faisons du yoga et, écoutons des vidéos de relaxation sur Youtube, l’heure précédant le couché. C’est un moment mère/fille tranquille et nous adorons ça. C’est donc tout naturellement que j’ai fait une demande de SP pour ce livre.

Plus qu’un livre, c’est un guide qui apaise et détend aussi bien les enfants que les parents. (Du moins ça a été le cas pour moi) Ici, l’auteur, propose plusieurs chapitres, donc plusieurs scripts sous forme de super-pouvoirs et quel enfant ne rêve pas d’en avoir ? Nous retrouvons donc des pouvoirs comme « La connexion » pour sentir et nous connecter avec ce qui nous entoure, « Le contrôle du temps » pour gagner et apprendre la patience ou encore « Le champ de protection magnétique » pour trouver le calme pendant une tempête. Le self-control et savoir reconnaître ce que nous ressentons est important pour un adulte, alors pour un enfant ça l’est encore plus et la méditation aide beaucoup à cela.

Concernant les illustrations, nous tombons une nouvelle fois, sous le charme du coup de crayon de Bettina Braskó, quant aux étapes des scripts, elles sont très bien décrites et simples à comprendre. Néanmoins, Pipine a parfois eu du mal à se concentrer, mais c’est assez nouveau et elle est assez jeune, donc même si elle ne visualise pas toujours les étapes et sort de sa méditation rapidement, elle aime tout de même cela et je me dis que ça viendra au fil du temps et en grandissant (bien que le papa n’arrive pas à se concentrer non plus, maman quant à elle, est plus réceptive ^^)

Suivre les méditations de ce guide a été une belle aventure que nous allons continuer de vivre. Merci à l’auteur et à l’illustratrice pour tous ces moments de partages. Je recommande évidemment Les méditations des super-héros.

P.-s N’hésitez pas à lire l’instruction aux enfants : D

— NAMASTÉ —

Avis: 5/5 Super guide

La femme de l’ombre Maude Perrier

Auteure: Maude Perrier | Auto-édité | Genre : Romance| Pages : 358| Prix Numérique: 2.99€ | POUR ACHETER CE ROMAN, CLIQUEZ SUR L’IMAGE

Garce. Traînée. Briseuse de ménage.
Des mots qu’Alysson employait fréquemment pour parler des femmes qui couchent avec un homme marié. Jusqu’à Luc. Il est son patron. Il est marié. Et la jeune femme en est éperdument amoureuse. Pour lui, elle renonce à tous ses principes.
Mais est-elle prête à faire tous les sacrifices ?
Audrey a tout pour être heureuse. Un mari qu’elle aime énormément, un emploi qu’elle adore, une vie où elle ne manque de rien. Ou de presque rien. Chef d’entreprise, Luc passe tellement d’heures à son bureau que son épouse se sent délaissée, invisible. Et leur couple en souffre.
Lorsqu’un nouveau collègue entre dans sa vie, si séduisant et plein d’attentions à son égard, Audrey manque de vaciller. Osera-t-elle céder à la tentation du beau Karim ? Et si à cause de cet homme, tout volait en éclat ?

Une lecture qui ne me laisse pas indifférente.

Je remercie chaleureusement Maude Perrier pour le service presse et une fois de plus je suis sous le charme de sa plume.

Dans ce roman, nous rencontrons Alysson, une jeune femme brillante dans son travail. Alysson, s’est éprise de Luc, son patron et se fait violence chaque jour pour ne pas craquer, il est marié, elle ne peut l’avoir. Nous rencontrons également Audrey, la femme de Luc, elle est maîtresse en maternelle et se voit confronter à la tentation de Karim, ce remplaçant qui charme tout le monde…

Concernant les personnages, je ne sais pas vraiment qui je ne dois pas aimer, mais pourquoi vouloir en détester un après tout ?
D’un côté, il y a Alysson qui bien qu’elle soit amoureuse de Luc, s’en tient à son rang d’employée. Au fil de l’histoire, nous voyons que ses sentiments sont sincères, qu’ils existent vraiment et que ce n’est pas une lubie. Aly subit son amour pour Luc.
De l’autre côté, il y a Audrey, qui se plain de son couple et du fait que Luc travail toujours tard, elle voudrait plus de moments avec son mari et ce sent invisible. Je la comprends, mais par moment elle abuse et tape sur les nerfs.
Et au milieu, il y a Luc, un homme accro à son travail, qui veut faire le bonheur de sa femme et qui essuie reproche sur reproche, il aime sa femme, mais il trouve en Aly se qu’il ne trouve pas chez Audrey et cède à la tentation qu’est Alysson sans qu’elle ait réclamé quoi que ce soit.

Pour ce qui est du roman dans sa globalité, je dois dire que je suis vraiment surprise. En règle générale, je me serais rangée du côté d’Audrey, mais dans ce roman ce n’est pas tout blanc ou tout noir et j’ai vraiment aimé ça. Le sujet que traite Maude Perrier, m’est intolérable et pourtant je n’arrive pas à ne pas aimer les personnages, c’est même tout le contraire je me suis prise d’affection pour chacun, surtout (et c’est là que c’est ouf) pour Alysson.
Comme toujours, la plume de l’auteure me transporte dans une histoire que je vis et ressens pleinement, elle est aussi fluide et addictive que dans les romans que j’ai déjà lus. L’auteure a le don de me captiver de par les thèmes qu’elle aborde et la façon qu’elle a de le faire, ses personnages qui sont toujours bien travaillés et surtout par les émotions qu’elle me transmet à travers ses pages.

Quand je termine ses romans, je ne reste jamais insensible à l’histoire de ses héroïnes.

Si vous ne connaissez pas cette auteure, je vous la recommande vivement.

Avis 5/5 Vraiment très bon

La légende des deux loups Louis Legrand & Bettina Braskó

Auteur: Louis Legrand | Illustratrice: Bettina Braskó| Auto-édité | Genre : Album jeunesse (5 ans et +)| Pages : 34| Prix Numérique: 2.99€ Broché: 13.54 € | Siteweb de l’auteur: ICI | POUR ACHETER CE ROMAN, CLIQUEZ SUR L’IMAGE

Prenez un moment pour vous assoir avec le grand-père de Jules, car il prodigue à ce dernier une leçon de vie précieuse sur un conflit intérieur universel : la bataille incessante entre les pensées négatives, nourries de peur, et les pensées positives, nourries d’amour.

Nous remercions Louis Legrand pour cette belle découverte et aussi pour sa confiance.

Je suis une grande amoureuse des loups et des Amérindiens, c’est une culture et des animaux qui me fascinent, alors quand j’ai vu cet album sur Simplement.pro, je n’ai pas hésité une seule seconde et j’en suis ravie.

Avec Pipine, nous avons beaucoup aimé « La légende des deux loups », c’est une belle piqûre de rappel pour nous les adultes, et une belle leçon pour nos minis.
Louis Legrand et Bettina Braskó, adapte une légende amérindienne d’auteur inconnu en histoire pour enfant et je dois dire que c’est réussi.

En effet, Pipine a bien compris l’histoire de fond, même si certains mots lui étaient inconnus, ce qui est bon puisque son vocabulaire s’enrichit au fil de nos lectures ^^
Quant aux illustrations, Pipine les a adorées, elles ont elles aussi étaient comprises et l’ont aidées à comprendre la légende.

En tant que maman, je ne peux que recommander ce genre de lectures, qui apprennent en douceur et qui aident également les parents à inculquer les valeurs qu’ils souhaitent, je trouve que c’est un très bon support et du coup les enfants sont plus réceptifs.
La vie est un combat permanent envers soi et les autres. Ma Pipine a compris que la haine ne mène à rien et elle ne veut pas « nourrir » le loup noir qui n’est pas « gentil du tout ».

Un bel album, une belle adaptation, un coup de cœur pour toutes les deux qui aura sa place dans notre bibliothèque.

Avis Pipine & maman 5/5 || Pipine : J’aime trop !

Le sourire d’Ange tome 2 Leslie Feather

Auteure: Leslie Feather | Auto-édité | Genre : Romance| Pages : 195 (epub)| Prix Numérique: 3.99€ Broché: 16.87 € | POUR ACHETER CE ROMAN, CLIQUEZ SUR L’IMAGE

Souvenez-vous… Ange et Amy ont décidé de quitter Berlin pour retrouver New York, ville natale des deux amies. Mais que sont-elles devenues ? Alors qu’Amy a vu sa vie prendre un tournant inattendu mais dans laquelle elle s’épanouit, Ange est victime d’un accident. Sa meilleure amie prend alors une décision qui s’apprête à chambouler à nouveau la vie de la jolie blonde. Des questions et des sentiments refont surface, réveillant peu à peu un secret douloureux qu’Ange a gardé caché de tous pendant plusieurs années.

Bordel !!

Tout d’abord, je remercie Leslie Feather pour le service presse de ce deuxième tome ainsi que pour sa confiance.

Dans ce deuxième tome, cinq années sont passées et nous retrouvons Ange, Amy et Damien dans leur nouvelle vie, du moins dans un premier temps, en effet après un accident Ange se retrouve plongée dans le coma et Amy contacte une personne de leur passé, une personne qui a beaucoup compté pour Ange et vise versa…

Pour rappel, j’avais eu beaucoup de mal avec Ange dans le premier tome, elle m’avait fortement agacé, je l’avais trouvé égoïste et puérile, ça m’avait valu un avis mitigé en fin de lecture. (Chronique Le sourire d’Ange tome 1)

Et bien dans ce tome-ci, c’est une nouvelle Ange que nous découvrons, elle est plus posée, plus mature et en commençant ce roman c’est vraiment ce que j’espérais.
J’ai trouvé notre belle blonde grandi par ce qu’elle avait vécu avec les membres du groupe qu’elle adorait, mais aussi par ce qu’elle avait dû affronter en revenant à New York. J’ai beaucoup plus apprécié son personnage, je l’ai trouvé adorable et douce, tel un ange, et mieux encore elle m’a touché.
Amy a toujours un fort caractère, mais elle est aussi plus mature et moins étouffante qu’avant. Elle s’épanouit dans sa vie auprès de Damien et ses deux enfants, quant à sa relation avec Ange, elle est toujours aussi forte : D
Quant à la personne de leur passé qui refait surface, je l’ai trouvé plus sage et lui aussi plus mature. Nous le découvrons plus en profondeur et nous nous rendons compte qu’il est vraiment une belle personne.
Vous l’aurez compris, les personnages se sont bonifiés avec l’âge et c’est plaisant de les retrouver.

Concernant le roman et l’écriture… et bien, je l’ai dévoré, j’ai eu ce que j’espérais par rapport à Ange et ma lecture s’est quasiment faite d’une traite, l’histoire entre Ange et cet autre du passé (non je ne dirai pas qui c’est ^^) est complètement différente de celle qu’ils avaient eue, elle est plus calme, plus posée et réservée, ils se cherchent sans savoir ce qu’ils ressentent vraiment et en même temps ils savent, l’un comme l’autre ce qu’il en est réellement, la peur du rejet les freine, mais quand les sentiments sont là au bout d’un certain temps les questions s’envolent.
Dans cette suite, il n’y a pas que les personnages qui ont mûri, la plume de l’auteur aussi, elle est plus douce ce qui la rend encore plus agréable qu’auparavant et elle s’est révélée addictive aussi.

Je me rends compte que dans ma chronique, la douceur, la maturité et la tranquillité reviennent souvent et c’est exactement comme ça que je ressens ce deuxième tome de Leslie Feather.
Je suis vraiment contente de ne pas m’être laissée décourager par mon ressenti concernant le premier tome, je serais passé à côté d’une belle suite…

Avis 5/5 Vraiment très bon

La quête de Lya Tristan Valure

Auteur : Tristan Valure | Auto-édité | Genre : Fantasy, Fantastique, Young Adult | Pages : 300 | Prix Numérique: 2.99€ Broché: 9.90 € | POUR ACHETER CE ROMAN, CLIQUEZ SUR L’IMAGE

Fougueuse et insouciante, Lya ne peut se résoudre à se laisser bercer par la douce vie de Salinar. Après avoir découvert la trace d’une communauté disparue appelée « les Voyageurs », elle n’aura de cesse d’en savoir davantage sur l’histoire de son peuple : « le peuple des étoiles ».
Sa quête la mènera, au gré des rencontres et de ses voyages à travers les provinces, à découvrir des aspects insoupçonnés du monde qui l’entoure.
Partie dévoiler un fragment de son histoire, elle pourrait bien élucider l’un des plus grands mystères que son peuple ait jamais connus.

Je remercie chaleureusement Tristan Valure de m’avoir permis cette superbe aventure aux côtés de Lya via le site Simplement.pro

Je ne m’attendais pas à cela et cette fin… j’ai envie de pleurer de frustration, mais pas que !

Dans ce roman, nous rencontrons Lya, une jeune varlane qui a soif de connaissance. Elle souhaite en savoir plus sur les Avens, ces voyageurs qui ont quitté Salinar pour retourner vivre dans leur habitat d’origine, Lya veut en apprendre davantage sur ses origines les plus lointaines. Pour se faire, elle doit se rendre sur Gyt, l’île des taurusques où elle rencontre Tchak et Lenan, qui l’aideront dans sa quête ou pas…

Lya est une jeune elfe que j’ai apprécié. Sa soif de connaissance, ses recherches sa fougue et sa vivacité, je les comprends, elle est passionnée et bienveillante parfois insouciante et naïve, mais j’ai aimé sa personne (peut-être parce qu’elle me rappelle ma propre personne quand quelque chose m’intéresse ^^)
Lenan… Dès le début, je n’ai pas accroché avec lui, je l’ai senti calculateur derrière son « humour » et il représente bien les humains dans ce roman.
Quant à Tchak, j’ai eu un énorme coup de cœur pour son personnage. Ce taurusque est vrai, loyal, il est gentil et peut se montrer impitoyable quand il le faut, et surtout il est toujours présent pour Lya sans que se soit par intérêt. J’ai beaucoup aimé la relation de Lya et Tchak, chacun veille l’un sur l’autre. La varlane est aussi loyale et soucieuse envers le taurusque qu’il l’est envers elle. Leur amitié est vraiment belle et apporte au roman une touche de douceur dans toutes ces aventures.

Concernant le roman et l’écriture, j’ai eu un coup de cœur pour cette histoire et j’en suis agréablement surprise, je ne m’attendais pas a aimé autant.
Je m’explique, en règle générale pour la fantasy et le fantastique, j’ai une préférence pour les plumes féminines, alors MERCI à l’auteur de me démontrer que je peux également aimer et avoir des coups de cœur pour la plume des hommes^^
Ce roman est fait d’aventures, de rebondissements et de questionnement, impossible de s’ennuyait dans la quête de Lya , les pages se tournent seules et la fin du roman arrive vite, trop vite! (Oui j’en voulais encore 🙂 )
Avec ce premier tome, l’auteur pose la base de l’histoire et nous offre un décor travaillé en plus de l’histoire et des personnages, quant à sa plume elle est fluide, créative, addictive et pleine de suspens surtout à la fin, c’est donc avec un beau cliffhanger que Tristan Valure achève son roman et me laisse au bord de la syncope…

J’ai vraiment hâte de découvrir la suite parce que là… Mon petit (lol) Tchak   😮 😥
Non je ne me fiche pas du sors de Lya, mais Tchak quoi…

Avis 5/5 coup de coeur

Le petit fantôme Lisa Biggi & Paloma Corral

Éditions : Passepartout | Auteure : Lisa Biggi | Illustratrice : Paloma Corral | Date de parution : Septembre 2017 | Genre : Album jeunesse (3 ans et +)| Pages : 32 | Prix : 14€ | Format: Rigide (24,5 x 0,9 x 17 cm) POUR ACHETER CET ALBUM, CLIQUEZ SUR L’IMAGE

 

Hans, le petit fantôme, s’ennuie à mourir dans cette grande maison où il est renfermé depuis des années. Ne faisant désormais plus peur à personne, tel un oiseau en cage, il hante les lieux, avec désœuvrement et ses occupations hebdomadaires lui semblent des plus futiles. Jusqu’au jour, où il se retrouve, dans le jardin, accroché sur le fil à linge à côté d’une jolie fantôme, toute vêtue de rose ! Grâce à cette rencontre, Hans va enfin retrouver la joie et la bonne humeur et chaque jour va devenir une fête. Une histoire qui raconte comment l’amour illumine et transforme les êtres.

Tout d’abord, Pipine et moi remercions Babelio pour l’envoi de ce livre qui nous a été attribué lors de la dernière Masse Critique.

Dans cet album, nous rencontrons Hans, un petit fantôme qui s’ennuie éperdument dans cette maison dont il ne quitte jamais les murs. Chaque semaine se ressemble et est rythmée de la même manière, jusqu’à ce qu’il fasse la rencontre d’une autre fantôme… Hans retrouve sa joie de vivre et rayonne.

J’ai particulièrement accroché à la phrase en quatrième de couverture : « Il y a toujours quelqu’un qui nous attend quelque part. Il suffit de le trouver. » Et c’est exactement ce que reflète ce petit album avec Hans et sa nouvelle amie.

Avec Pipine, nous avons trouvé ce petit fantôme tout mignon et adorable et nous avons été ravies de le voir trouver quelqu’un avec qui partager sa vie, quelqu’un qui l’a fait sortir de sa solitude et de sa vie monotone. L’album renferme des illustrations agréables, des couleurs aux images en passant par Hans, tout n’est que douceur.

De quoi passer un moment tout doux avec nos minis, nous recommandons 😉

Avis de Pipine 5/5 Avis de Maman 4/5

Galénor, tome1 : Le livre des portes Audrey Verreault

Auteure : Audrey Verreault | Genre : Fantasy, Young Adult | Pages : 358 | Prix Numérique: 2.99€ Broché: 11.04€ | POUR ACHETER CE ROMAN, CLIQUEZ SUR L’IMAGE

Et si vous étiez liés à quelqu’un… quelque part…
Dans un monde où cohabitent humains, elfes et inferniths – des êtres hybrides mi-humains, mi-démons comme des muses, des vampires, des chimères… la guerre fait rage. Mené par un mage noir nommé Kendrick, un groupe d’inferniths terrorise Galénor depuis des décennies – meurtres, maisons incendiées et disparitions s’enchaînent… JudyAnn, une jeune paysanne, voit sa vie changée à jamais lorsque le célèbre Edgar Grimm Mérindol lui apprend qu’elle est une géminie, sorte de magicienne qu’elle croyait pourtant disparue… Elle partira pour la grande cité de Godwynn où elle apprendra à maîtriser ses pouvoirs avec Vincent, un professeur et un vampire pas comme les autres…
Amitié, amour, trahisons, surprises et dangers mortels l’attendent, dans un monde où il est parfois difficile de différencier le vrai du faux et où de vieilles craintes et superstitions se sont installées…

 

Et bien quelle aventure…

Je remercie chaleureusement Audrey Verreault de m’avoir permis d’entrer dans l’univers de Galénor et de vivre l’aventure de JudyAnn.

Dans ce roman nous découvrons JudyAnn, une jeune fille de 18 ans à l’existence plus ou moins banale, du moins jusqu’à la veille de ses 19 ans où elle rencontre Mérindol, un grand magicien vieux de presque neuf-cents ans. Ce dernier lui apprend qu’elle est une sorcière et pas n’importe laquelle, une géminie, ils ne sont plus que quatre et une prophétie dit qu’ils apporteront la paix dans leur monde… JudyAnn reste perplexe face à ces révélations, mais se rendra vite compte qu’elle est en effet une géminie, mais pas que… Je n’en dis pas plus.

Parlons des personnages, JudyAnn est une jeune fille qui a soif de savoir, elle s’interroge, s’informe, elle est aussi une personne qui n’a pas vraiment confiance en elle et elle est peut-être un peu perdue avec tout ce qui lui arrive. Elle a souvent eu des préjugés concernant les inferniths, mais ceux-ci s’évaporeront peu à peu… Qu’on se le dise, elle est l’héroïne de ce roman et j’ai pris grand plaisir à la suivre dans ses aventures.
Vincent, l’assistant de Mérindol, je reste un brin déçu de lui, je l’ai adoré dès le départ, je l’apprécie et je le trouve adorable même, mais certains de ses choix m’ont hérissés les poils, du coup je suis mitigée par rapport à lui.
Les autres personnages bien qu’importants dans l’histoire ne m’ont pas semblés aussi présent et développé que JudyAnn et Vincent. Cela dit, Calchas se révèle plein de surprises, Mérindol quant à lui fait toujours preuve de sagesse et JudyAnn peut toujours compter sur lui. Quant aux trois autres géminis, Daphnée est plus enthousiaste, plus réceptive et semble être dans son élément, Tom est celui qui à toujours le nez fourrer dans un livre en quête de savoir quant à Kyle, il semble prendre l’histoire à la légère, du moins je l’ai ressenti comme ça ^^

Concernant, l’écriture de l’auteur et le roman en général, j’ai aimé me perdre dans les lignes de cette histoire, la plume d’Audrey Verreault est simple, agréable et créative. Les descriptions faites sont facilement imaginables si bien qu’on se plonge rapidement dans Galénor. Ce premier tome pose l’histoire, il explique les choses en répondant aux questions des géminis et les nôtres, l’intrigue et les rebondissements se mêlent à tout cela et fait que le lecteur ne s’ennuie pas.
À peine, les personnages ont réglé une première mission que déjà, ils repartent pour de nouvelles aventures. Si j’avais un petit reproche à faire, ça serait concernant l’action se déroulant sur les plaines de Vigrid, je l’ai trouvée trop rapide, j’aurais apprécié un peu plus de détail. Ma foi, ça ne m’a pas empêché d’apprécier le dénouement : D

Je recommande ce roman et j’ai hâte de découvrir la suite, je me demande ce que l’auteure mijote à nos quatre sorciers…

Avis 4/5 Très bon