The silent waters Brittainy C. Cherry

Notre vie est faite de moments. Certains terriblement douloureux, d’autres merveilleusement optimistes.
J’ai connu beaucoup de ces moments dans ma vie, des moments qui m’ont changée, des moments de défi. En tout cas, au cours des moments les plus importants – des plus déchirants et des plus incroyables – il était toujours là.
J’avais huit ans quand j’ai perdu ma voix. Une partie de moi m’a été volée, et la seule personne qui pouvait vraiment entendre mon silence était Brooks Griffin. Il était la lumière de mes jours sombres, la promesse du lendemain, jusqu’à ce que la tragédie le rattrape.
Une tragédie qui a fini par le noyer dans un océan de souvenirs.
C’est l’histoire d’un garçon et d’une fille qui s’aimaient l’un l’autre, mais qui ne s’aimaient pas eux-mêmes. Une histoire de vie et de mort. D’amour et de promesses brisées.

J’ai beaucoup de coups de cœur, mais certains sont vraiment plus forts et celui-ci en fait partie. Ce roman est une pure merveille !

Avant de me lancer, je savais que j’allais apprécier ma lecture parce qu’il a une très bonne réputation, toutefois, je ne m’attendais pas à cela…

Dans The Silent Waters, nous rencontrons d’abord Maggie six ans, une petite fille, qui a l’air douce et gentille. Elle emménage chez la femme de son père et rencontre Brooks le voisin et meilleur ami de Calvin pour la première fois. Nous suivons Maggie dans ses années et à l’âge de dix ans, elle organise son mariage avec Brooks qui, lui, ne veut « absolument » pas se marier avec elle. Maggie donne rendez-vous à Brooks dans la forêt près de la rivière où ils ont l’habitude de pécher avec leur famille, pour la répétition du mariage, mais tout ne se passe pas comme prévu. Brooks est en retard et Maggie assiste et vit un événement qui va faire basculer sa vie dans les ténèbres.
Après ce jour, plus rien ne sera comme avant, les années passent et Maggie reste murée dans ce mal qui ne veut pas la quitter, Brooks fait toujours parti de sa vie, il devient son meilleur ami, son ancre puis leur amitié évolue en puissance…. Je m’arrête là, j’en ai déjà trop dit.

Comme je disais, je ne m’attendais pas à un tel coup de cœur, je ne m’attendais pas à toutes ses larmes ni à cette rage qui m’a souvent envahi, je ne m’attendais pas à tomber autant en amour pour nos personnages et encore moins à trouver cette phrase qui me correspond à 100 %, elle est courte, mais elle dit tout !

Concernant les personnages, j’ai aimé Maggie et Brooks autant que j’ai détesté Katie, la mère et Cheryl, la sœur (dans un premier temps du moins), le comportement, les réactions et les mots de ces dernières m’ont souvent mis hors de moi. En revanche, j’ai apprécié le reste de l’entourage de Maggie, ils sont géniaux avec elle, surtout son père et Calvin son frère. Pour parler de Maggie, elle est d’abord une enfant joyeuse, pleine de vie puis elle devient une jeune fille et une femme posée, réfléchit, douce, et aimante malgré sa particularité, elle vit à travers ses romans et j’ai apprécié ce côté « mes romans, mes bébés », comme nous avec les nôtres. Quant à Brooks, depuis le premier jour, il a pris soin d’elle, il a toujours été présent, c’est un jeune garçon puis un jeune homme doux, attentionné, à l’écoute de Maggie, il est juste parfait avec elle et elle lui rend bien. J’ai vraiment aimé les suivre, les voir avancer ensemble ou non, être là l’un pour l’autre, se livrer, les voir si proches. D’autant que si Brooks a toujours été présent pour Maggie même à des milliers de kilomètres, elle a elle aussi toujours été présente pour lui, quitte à repousser ses limites et à prendre sur elle ses peurs les plus fortes. On dit que l’amour est plus fort que tout et The silent waters me donne mille fois envie d’y croire. Je me répète, j’en ai bien conscience, mais j’ai vraiment, vraiment aimé Maggie et Brooks, ils sont si attachants, si formidables qu’ils m’ont envoyés des étoiles dans les yeux.

Brittainy C. Cherry nous prouve une nouvelle fois quelle auteure talentueuse elle est. Les romans de la série The Elements touchent à des sujets durs et elle nous livre des histoires bouleversantes qui nous poussent à réfléchir et dans lesquelles nous nous abandonnons pleinement. Quant à sa plume, elle est toujours aussi addictive, belle et maîtrisée, aussi, j’ai hâte de découvrir Gravity of us qui si j’ai bien compris sera plus léger.

Il va de soi que je recommande ce roman et plutôt deux fois qu’une  (n’hésitez pas à lire les mots de l’auteur à la fin…)

 

Avis  5/5 Énorme coup de cœur

 

Publicités

8 commentaires sur « The silent waters Brittainy C. Cherry »

N'hésitez pas à donner votre avis ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s