Néant Mickaël Parisi

neant-mickael-parisi-sheonandbooks

Marlon est un jeune homme aux pensées suicidaires et anarchistes. Afin de quitter ce quotidien et ce monde qui ne lui convient pas, il ne trouve rien de mieux à faire que de rejoindre une organisation secrète lui permettant de se faire passer pour mort auprès de la société. Après avoir assisté à son propre enterrement, Marlon devra effectuer plusieurs tâches pour son organisation afin d’obtenir une somme d’argent suffisante pour recommencer une nouvelle vie ailleurs. Mais tout ne se passera pas comme prévu. Le seul espoir pour Marlon de s’en sortir semble être un détective privé sociopathe, alcoolique, obsédé sexuel, atteint de la maladie de Diogène, fan d’achats d’armes sur le « Dark Web » et dont le seul but est de gagner assez d’argent pour voyager à vie en Business Class. Comment Marlon va-t-il pouvoir s’en sortir sans laisser de plumes ?

 

Un roman noir et cru.

Tout d’abords, je tiens à remercier Mickael Parisi pour notre échange qui m’a permis de lire Néant.

J’avoue avoir eu des réticences à commencer ma lecture parce qu’il s’agit d’un Thriller et que ce n’est absolument pas mon « type » de lecture. Toutefois, le résumé a su piquer ma curiosité et je me suis laissé tenter.

Dans ce roman, nous rencontrons Marlon, jeune homme aux tendances suicidaires, blasé par la société où il ne trouve pas sa place, le fait qu’il n’arrive pas à sauter le pas du suicide le pousse à intégrer une organisation secrète « Le gang des Zombies » et à faire croire à sa propre mort. Aussi, pendant une année, il va devoir accomplir diverses tâches morbides avant de jouir pleinement de cette liberté à laquelle il aspire, mais tout ne se déroule pas comme prévu, c’est ici qu’intervient Grant, un détective privé totalement dépravé, grossier, instable, impulsif et alcoolique. Il va aider Marlon (Marion pour les intimes) à échapper aux griffes de Jephté son boss et ce que je peux en dire, c’est qu’avec ces deux-là, on ne s’ennuie pas.

Ma première impression m’a donné envie d’éteindre la Kobo. Je me suis sentie étouffée par la vie de Marlon et j’avoue avoir eu du mal avec pas mal de propos tenu envers les femmes, mais j’ai su faire la part des choses entre roman et réalité, c’est d’ailleurs, ce qui m’a fait continuer ma lecture afin d’avoir ma seconde impression, la bonne, cette fois puisqu’au fil des pages, j’ai énormément apprécié ce roman. Et Grant… Ce tueur y est pour beaucoup, j’ai adoré son personnage.

Mickaël Parisi nous livre un roman haut en couleur entre, horreur, vulgarité, humour noir, originalité, débats et maintes références… Aussi, je pense que pour apprécier pleinement cette histoire, il faut être … Cinglé ? Non, juste avoir un humour bien pourri et les tripes bien accrochées tant certaines scènes sont … Glauques. Si c’est votre cas, n’hésitez pas à le lire, il vaut le coup.

 

Avis 💜💜💜💜 4/5

 

Publicités

2 commentaires sur « Néant Mickaël Parisi »

N'hésitez pas à donner votre avis ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s