∆ MES ARTICLES

Toujours se retrouver Amélia Varin

Éditions: Évidences Éditions
Collection: Vénus Bleu
Prix: 0.99€
Où l’acheter? Ici

Julia et Clément rêvent d’avoir un enfant depuis des années. Mais, malgré tous leurs efforts, leurs bébés ne voient jamais le jour. Clément ne peut plus le supporter et décide de tout plaquer. Julia, elle, n’a pas abandonné l’idée de vivre heureuse. Qu’arrivera-t-il à nos deux héros ?

 

Je remercie Amélia Varin et Évidence Éditions pour le service presse. J’ai ainsi pu découvrir la plume d’Amélia Varin.

Tout d’abord, je ne suis pas habituée à lire et à donner mon avis sur des nouvelles, mais je vais faire mon possible et m’appliquer afin de vous donner un avis objectif.

Nous rencontrons Julia et Clément pendant qu’ils vivent un événement particulièrement difficile, la réaction de Clément m’a survolté, je me suis dit : « bordel! C’est quoi ce mec encore ? » Quant à Julia, si je me suis prise d’affection pour elle au départ, j’avoue avoir été du même avis que Sylvie et l’avoir trouvé inconsciente. Néanmoins malgré leur faux pas, j’ai pris le temps de les connaître et je me suis rendu compte que c’est comme ça qu’ils fonctionnent. En effet, au fil de la nouvelle, on se rend compte que peu importe ce qu’il se passe et peu importe le temps que ça prend, Julia et Clément se retrouvent d’une façon ou d’une autre.

Bien qu’il m’ait été légèrement difficile de m’imprégner de l’histoire et de m’attacher aux personnages (par rapport à la longueur du texte), j’ai fortement apprécié les flashbacks que l’auteure intègre avec brio.
Premièrement, ils nous en apprennent plus sur le début de leur relation.
Deuxièmement, ils nous aident à comprendre le fonctionnement du couple.
Troisièmement, ils nous permettent d’en savoir plus sur les personnages, comme le fait que Julia est une femme persévérante, elle sait ce qu’elle veut et elle fonce, j’ai apprécié ce trait de caractère avec Clément. S’il est vrai que j’ai eu du mal avec ce dernier, j’ai aimé sa prise de conscience et les moyens qu’il s’est donnés pour réussir à retrouver Julia.
Nos personnages comprennent que même s’ils ne peuvent pas avoir d’enfant et que cela les brise, ils ne peuvent néanmoins pas vivre l’un sans l’autre et qu’être ensemble est le plus important, d’ailleurs leur retrouvaille est un parfait rappel à leur passé et j’avoue que c’est mon passage coup de coeur.

Comme je disais plus haut, je découvre l’univers d’Amélia Varin et je trouve sa plume et ses dialogues fluide, sans superflu et bien écrit, je ne suis pas déçue même si une nouvelle, c’est trop court pour se faire une véritable idée, c’est pourquoi je prendrai plaisir à la lire pour une autre aventure.

Avis 3/5 Bon

Bleeding Heart Nikki Jenkins

Émilia Stark a enfin réussi à obtenir ce qu’elle voulait au plus profond d’elle : William Portman. Mais après quatre ans de bonheur, voilà que Will s’éloigne soudainement d’elle, sans aucune explication.
Pourquoi ce changement d’attitude ?
Au détour des interrogations de Mia, pénétrez dans ses souvenirs. Celui d’un premier amour, inconditionnel et unique, qui vous plonge brusquement dans le monde des adultes

Je remercie Nikki Jenkins pour le service presse :)

Emilia dit Mia est très proche de la famille Portman et ils la considèrent comme en faisant partie sauf peut-être Will, ce jeune homme impassible, défini comme étant sans cœur. Ce qui n’empêche pas Mia d’en tomber amoureuse, mais à quel prix ?

J’ai apprécié le personnage de Mia, elle est mignonne et torturée par son amour pour Will, c’est un petit bout de femme qui m’a touché.
Quant à Will, My Gosh! Je l’aurai étripé avec plaisir. Il est un jeune homme froid, distant, insensible. Il m’aura fallu arriver à la fin pour que je puisse enfin l’apprécier.

J’ai beaucoup aimé ma lecture qui l’a tout de suite happé, l’auteure mêle passé et présent et intègre à un moment deux points de vues qui sont les bienvenues.
On ne comprend pas tout de suite la raison de l’éloignement de Will, ça se met en place vers la fin. On comprend alors mieux l’impassibilité de ce dernier.

Concernant l’histoire, je l’ai trouvé très bien écrite, plume fluide, intrigue et addiction sont également au rendez-vous, je n’ai pas pu arrêter ma lecture avant la fin. C’est une histoire courte idéale entre deux romans.
Avis 5/5 Coup de coeur

New Life: Un risque à prendre T1 Lola Berelle

Marie et sa fille, Léa, ont choisi de refaire leur vie. Un nouvel appartement, un nouveau boulot et retrouver ses amis, c’est la seule chose que la jeune femme souhaite. Alexia, sa meilleure amie, va tout faire pour les y aider, y compris en poussant Marie dans les bras du beau Greg, son tout premier amour. Mais l’ombre du passé plane toujours sur Marie.

J’ai reçu ce roman en remportant un concours, aussitôt reçu aussitôt lu.

Marie est une trentenaire, mère d’une adolescente de quatorze ans, elle refait sa vie ou plutôt elle réapprend à vivre.
En effet, elle a passait des années à vivre sous le joug d’un conjoint tortionnaire. Elle a supporté quotidiennement humiliations, coups et violes afin que sa fille puisse avoir un père, elle pensait la protéger en restant et qu’on se le dise l’emprise et la manipulation du bourreau sur la victime jouent beaucoup dans ces situations. Néanmoins, Marie dit « STOP » le jour où elle frôle la mort et débute une nouvelle vie en quête d’une reconstruction de soi, c’est ici qu’intervient Alexia, sa meilleure amie qui est bien décidée à la pousser dans les bras de Greg, l’amour de jeunesse de Marie, une soirée suffira à leur faire comprendre que les sentiments du passé sont toujours présents…

Marie est une femme abîmée qui n’a pas confiance en elle, plus habituée à la critique, elle ne croit pas aux compliments qu’on peut lui faire. Pourtant, elle douce, belle, intelligente et drôle même si elle ne le sait pas. Elle est également une super maman, ouverte elle n’impose rien à sa fille, elles sont proches et à l’écoute l’une de l’autre. J’ai beaucoup apprécié son personnage et je la vois vraiment comme Greg la voit…
Greg est à la base un coureur de jupons depuis sa rupture avec Marie quand ils étaient plus jeunes, mais il lui a suffi de savoir qu’elle était libre pour devenir l’homme de tous nos fantasmes, sexy en diable, respectueux, appaisant et protecteur.

Nous découvrons l’histoire de Marie par bride, à travers ses cauchemars, c’est quelque chose qui m’a soulagé dans le sens ou même si ce livre me tentait vraiment, j’avoue avoir eu une légère appréhension, parce que j’ai de plus en plus de mal à lire ce type de roman « coup de poing » (trop de sensibilité en moi ^^) C’est donc plus dans la reconstruction que nous faisons connaissance avec Marie et on aime la voir reprendre goût à la vie avec Greg. C’est un couple attachant et ils sont faits l’un pour l’autre, c’est incontestable.

Je découvre la plume de l’auteure pour la première fois et je dois dire que je suis sous le charme. L’écriture est fluide, l’intrigue qui pointe le bout de son nez au fur et à mesure nous tient en haleine, le roman est addictif et j’ai hâte de lire la suite pour retrouver Marie et Greg, surtout avec cette fin…

Je remercie Lola Berelle et Evidences Editions pour le concours. 🙂


Avis 4/5 Très Bon

Le chant du cœur Amy Harmon

 

Pour moi, le paradis, c’est la cloche qui annonce le début d’un match de free fight, l’adrénaline qui monte, la sueur qui me brûle les yeux et le feu qui coule dans mes veines. C’est la foule indistincte qui scande mon nom et l’adversaire du jour qui veut verser mon sang. Pour moi, le paradis se résumait au ring octogonal. Jusqu’à ce que je rencontre Millie.
Jusqu’à ce que je change. Si l’octogone était mon paradis, alors Millie était l’ange en son centre, la fille pour laquelle je voulais me battre, celle qui m’a appris que les batailles les plus importantes sont parfois celles que l’on ne pense pas gagner.

Ayant eu un énorme coup de cœur pour « La loi du cœur », je ne pouvais pas ne pas lire « Le chant du cœur » et une fois encore Amy Harmon a su me toucher.

Dans ce tome-ci, nous retrouvons David dit Tag, quelques années après que Moïse ait retrouvé Georgie. Tag a fait son petit bout de chemin, il est patron d’un bar, propriétaire d’une salle de sport et un combattant, il avance comme il le peut depuis la découverte du corps de sa sœur Molly.
Nous rencontrons aussi Amélie dit Millie et son jeune frère Henry. Amélie est une jeune femme non-voyante qui décroche un poste de danseuse au Tag’s. Le soir où David la découvre pendant son passage sur scène et qu’il la raccompagne chez elle, il tombe sous son charme.

J’ai beaucoup aimé découvrir Tag, ayant soutenu Moïse auparavant, j’avais apprécié son personnage et c’est avec plaisir que je l’ai retrouvé.
David est un homme séduisant et séducteur. Il plaît de par son physique, mais qu’en sera-t-il face à une femme qui ne peut pas le voir ?
Amélie, va voir en lui un homme sincère, honnête, droit, fort, altruiste et drôle.
Quant à elle, My Gosh!! Elle est incroyable ! Une BookGirlFriend parfaite, elle est faite de douceur, de force, d’intelligence et d’humour. Cette femme force le respect et pas parce qu’elle est aveugle, je parle là de son caractère.

Dans ce roman, nous découvrons l’histoire de David et Amélie à travers des cassettes audios enregistré pour Millie par Tag, il dévoile tous ses ressentis, j’ai pour ma part, réellement eu l’impression de l’écouter tout le long du roman. Nous découvrons également que Tag va devoir se battre pour lui-même pour une fois et que ce qu’il avait prévu pour préserver ses proches sera compromis justement par ces derniers. Quand on est aussi généreux que David Tag Taggert avec ses amis, il ne faut pas compter sur eux, pour qu’ils vous abandonnent.

M I N I  S P O I L E (surlignez si vous voulez lire 😉 )

_Il y a une chose qui m’a énormément étonné, mais qui m’a plu, c’est de trouver le point de vu de Moïse tout au long. J’aurais normalement dû préféré le point de vue de Millie, mais l’auteure à si bien tourné son roman que ça ne m’a pas gêné. _

« Le chant du cœur » est différent de « La loi du cœur », il m’a moins retourné, moins chamboulé, mais il est tout aussi profond, et tout aussi beau, comme je l’ai dit plus haut, Amy Harmon m’a de nouveau touché, émue avec sa plume douce et délicate. L’univers dans lequel elle nous plonge est un mélange d’espoir, de courage, de désespoir et d’abandon, qu’elle manie à la perfection. Elle m’a également fait fondre en larmes à chaque mention d’Eli, comme quoi le premier tome m’a vraiment ruiné émotionnellement. Je recommande ce roman à 200%

 

Avis 5/5 Coup de cœur

Je te hais…Passionnément Sara Wolf

RÈGLE NUMÉRO 1 :
Ne jamais parler d’amour
RÈGLE NUMÉRO 2 :
Ne jamais penser à l’amour
RÈGLE NUMÉRO 3 :
Éviter tout sentiment

Isis Blake, 17 ans, a un objectif : ne JAMAIS retomber amoureuse. Alors qu’elle tente de s’intégrer dans son nouveau lycée, elle tient à ce que personne n’apprenne qu’avant elle était obèse… et qu’elle avait un coeur. Mais, au lieu de se faire discrète, Isis colle son poing dans la figure de Jack Hunter, celui qu’on surnomme  » le Prince de Glace « . Dès lors les couloirs du lycée deviennent un champ de bataille. Leur guerre sera sans merci…

J’enchaîne les coups de cœur lol!
J’ai découvert un extrait du roman sur le site Pocket Jeunesse et j’ai tout de suite été prise dans cette histoire (oui lu en quelques heures, il est vraiment captivant).

Nous rencontrons Isis dix-sept ans, fort caractère, elle sait ce qu’elle veut, elle est obstinée, attachante, drôle et bordel quel sale gosse, j’ai adoré son personnage, elle est fraîche malgré ses blessures et cette répartie qu’elle a, c’est quelque chose…
Nous rencontrons également Jack, ce beau gosse, froid, hautain, distant et mystérieux au regard glacial qui lui vaut le surnom de « Prince de Glace ». L’archétype de l’enfoiré et pourtant tout comme Isis, j’ai adoré son personnage.

Leur première rencontre restera marquée comme la plus belle de toutes pour moi, Isis frappe fort  ^^
Après leur première rencontre, Isis et Jack se livrent une guerre au lycée, chacun touche les points faibles de l’autre, tous les coups sont permis, mais nos protagonistes entretiennent une relation Amis / Ennemis plein de rebondissements qui ne manque pas de nous distraire et de nous tenir en haleine du début à la fin.

J’ai pris énormément de plaisir à lire ce roman et la double narration à certains passages est plus que bienvenue. Concernant la plume de l’auteure, elle est plus qu’addictive soyons réaliste (c’est possible?). Je n’ai jamais autant été frustrée que face à ce cliffhanger de folie que nous livre Sara Wolf (rien que d’y penser, j’ai encore envie de hurler). J’ai hâte d’avoir le tome 2 dans les mains et l’attente va être vraiment longue. (je déteste ça).

Avis 5/5 Coup de cœur

Désinhibition Lara Game

Quand la vie tue, que la douleur est insupportable, que le passé est trop présent et que les remords rongent. Comment garder espoir? Un soir, une rencontre, un regard, quelques secondes et tout bascule. Quand la passion possède et obsède, dans un monde inconnu où les blessures se réveillent.
En sortiront-ils indemnes ou détruits à jamais ?

Que dire… Ce roman est digne des plus grandes montagnes russes ^^

Nous découvrons Angelina, une jeune femme abîmée par son lourd passé, une mère malade qui s’est suicidée, un père violent et j’en passe, autant dire qu’il y a mieux comme début de vie et forcément, ça laisse des traces. Néanmoins, elle est devenue une femme de caractère et on le sent dès sa première rencontre avec Jack, cet homme culotté, ce macho qui lui fera perdre la tête. Jack est un homme autoritaire, au lourd passé lui aussi et abîmée par la femme qu’il a aimée.

Je dois dire que nos protagonistes se sont bien trouvés, tandis qu’Angelina ne supporte pas le contacte avec la gente masculine, Jack lui fuit les sentiments et ce qui s’apparente à l’amour, cependant, ils sont inexplicablement attirés l’un par l’autre et décident de voir où cela les mène. C’est à ce moment, qu’on vit une histoire telle des montagnes russes, tout deux, soufflent le chaud et le froid à plusieurs reprises.

J’ai parfois eu un peu de mal avec Jack, mais je reconnais qu’il est l’homme qu’il faut à Angelina, d’autant qu’il la délivre petit à petit de son passé. J’ai vraiment apprécié leur histoire,.. Lara Game nous livre un roman dont le sexe est pas mal présent et nos personnages sont insatiables, ce qui ne me dérange pas personnellement. J’ai également apprécié le suspens qu’elle laisse planer au fil de l’histoire pour finir en beauté, la surprise est totale et je ne m’y attendais vraiment pas.

En bref, un roman addictif, des personnages aussi piquants qu’attachants.
Quant à la plume de l’auteure, elle est intrigante et moderne.
Je suis conquise par Désinhibition et il me tarde de retrouver Jack et Angy surtout après cette fin.

Avis 4/5 Très bon

Compass Tome 2 Soleano Rodrigues

Il avait tout pour se reconstruire une nouvelle vie : un nouveau pays, de nouvelles connaissances, la liberté tant désirée, des réponses tant attendues, des milliers de kilomètres entre lui et ses démons … Mais ça c‘était sans compter sur ses retrouvailles explosives avec son premier et unique amour, la mystérieuse Heaven.
[partie du résumé manquante, c’est volontaire ^^]
Un deuxième tome à l’image parfaite de la complexité de l’esprit de Jared : sombre, perdu, en colère, triste …
《Heaven n’était pas la seule à détenir un sombre secret terrifiant. Je ne vis que depuis deux ans avec le mien et pourtant, son poids pèse atrocement sur mes épaules.
On dit que l’amour survit à tout, mais Heaven et Jared réussiront-ils à surpasser tous les obstacles qui se mettent en travers de leur chemin ?

Un roman que j’ai attendu avec impatience et qui ne m’a pas déçue.
Je remercie Soleano de me l’avoir fait parvenir et je la félicite pour ses deux pépites.

Je tiens à dire qu’il est difficile de chroniquer Compass sans spoiler les deux tomes, mais je vais essayer…

Dans le premier tome, on quitte Jared et Heaven sur un nouveau coup du sort et nous retrouvons dans ce deuxième tome Jared pour une première partie où, on apprend son ressenti vis-à-vis de Heaven, mais pas que… On en apprend beaucoup sur lui, sur sa vie avec et sans son amour, sur son amitié profonde avec Kévin qui est vraiment un homme bien et un ami loyal, on en apprend plus sur sa famille et sur ce mal qui le ronge. Tout se met en place petit à petit pour donner une deuxième partie, dans laquelle Heaven est plus présente, cette partie nous en révélera plus sur elle, elle fait face alors à grand nombre de remarques désobligeantes de certaines personnes de l’entourage de Jared, mais aussi et surtout elle fera face à une grosse vérité qui la bouleversante concernant son passé.

Jared et Heaven vont connaître moult péripéties et si à un moment, j’ai détesté Jared et pas compris son comportement, il se révèle être l’homme que je pensais qu’il été depuis le début à savoir, un homme bon.

J’ai énormément apprécié ma lecture et l’écriture de Soleano qui est toujours aussi addictive. (ça aide d’écrire dans sa voiture lool)
Je vous recommande les deux tomes si vous n’avez toujours pas sauté le pas, ce sont des merveilles. Et je vous laisse découvrir l’interview que l’auteure nous a accordée. Encore merci à toi ma belle :)

Tome 1
Tome 2

 

Avis 5/5 Coup de cœur